dimanche 29 mai 2011

A propos de Nietzsche


A propos de Nietzsche, réponse aux courriers
La philosophie est un mot d’origine grecque qui signifie
« amour de la sagesse »
Les Hasards heureux de l’escarpolette -
Fragonard -



'' Ergoter pour toute vérité ''
Rien ne vaut que j'adresse cette note , à qui que ce soit particulièrement, quand dans les courriers se succèdent, des propos tenus, sans référence sérieuse, relevants bien plus de la rumeur que du travail d'étude, par quelques uns des intervenants sur la philosophie nietzschéenne
Propos tenus, dont l'origine relèvent le plus souvent, d'un ergotage d'arrière zinc
Donc!
Adresser aux pourceaux d'Épicure présents ou à venir qui dans leurs courriers ergotent sur l'œuvre de Nietzsche, sans jamais rien vérifier des sources sur lesquelles s'appuient leurs chicaneries
La célébrité de La Volonté de puissance est due principalement aux falsifications dont ses nombreuses éditions sont le fruit, falsification dont la première est son existence même. Nietzsche ébaucha et abandonna de nombreux projets au cours de sa vie, et, de ce point de vue, La Volonté de puissance ne se distingue pas de sa manière de travailler habituelle, mais par le désir du philosophe d'y exposer sa doctrine, ce qui suscita chez les lecteurs et les éditeurs le désir de posséder un livre où sa pensée serait exposée de manière systématique

Que ceux qui se sentiront visés, la prochaine fois fassent preuve à l'image de Sisyphe d'authenticité...soit s'informer avant de traiter d'un sujet qu'ils ne maîtrisent pas où ne connaissent que par la lecture d'une deuxième main

La France n'est pas le pays de Voltaire
Ce que tout biographe sérieux sait sur les textes de Nietzsche non publiés et ceux édités mais falsifiés, la pratique courante des censeurs déistes ou de ceux qui ne supportent pas l'incroyance ne devrait pas vraiment étonner les lecteurs quand on sait par exemple que le cabot de salon Voltaire avait publié jean Meslier en dénaturant considérablement le texte
Suffit de comparer l'original par Jean Meslier avec l'édition publiée par Voltaire

Revenons à Nietzsche
Sordide et suprême trahison : mariée avec un antisémite, sa sœur n'a pas hésité à trahir la pensée du philosophe, s'est mis au service des idéologues de l'extrême droite et du national-socialisme.
Déformé, dénaturé, le sens des œuvres posthumes de Nietzsche, est dû à sa sœur et en particulier l'ouvrage auquel Nietzsche travailla à partir de 1884 et surtout en 1886, qui demeura inachevé et qui fut publié sous le titre de '' La volonté de puissance.''

Sur la volonté de puissance – rétablir l'originalité du texte -
C'est un apport conceptuel, pour Nietzsche, la volonté de puissance, envisagée comme énergie conquérante et dominatrice, comme volonté d'un surplus de force active et dynamique, comme faculté créatrice et plénitude de l'entendement; elle consiste, sous sa forme la plus haute, à créer et à donner...

Le surhomme : c'est l'homme libre d'esprit et de cœur, le créateur, le point le plus haut de la transcendance humaine

Le concept de surhomme ne peut être associé à l'idée d'une société de maîtres et d'esclaves, sauf quand les faussaires, les déistes et autres timorés encore à notre époque s'évertuent à ne pas publier, à édulcorée certains de ses textes, en ont décidés autrement...les voltaires sont parmi nous mais ils ne sont pas la France qu'on aime

Vous aviez caricaturé... Nietzsche en allant jusqu'à le traiter de précurseur du nazisme , c'est sans appel, je vous oppose la finesse de Michel Onfray

Lire la vidéo

Crab – 29 Mai 2011
Salon de Madame Geoffrin

Suite sur la page

L'école de la philosophie

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.