dimanche 3 juillet 2011

Lettre à deux lecteurs musulmans



ALLEZ À VOTRE CHAMP

'' Et tant pis si l'autre ne chante pas ''


Lettre à deux lecteurs musulmans

Les deux font la paire
'' Je vous vois venir avec vos grosses babouches '', vous me rappelez, ce qu'il en ait des relations sexuelle dans le coran, vous me citez cette sourate : { Vos épouses sont pour vous un champ de labour ; allez à votre champ comme vous le voulez et œuvrez pour vous-mêmes à l’avance. Craignez Dieu et sachez que vous le rencontrerez. Et fais gracieuses annonces aux croyants !} ( Sourate 2 – Verset 223 )

Votre explication, si elle n'était pas autant immorale me ferait mourir de rire...
Que me dites-vous:
Que c'est la parole d'Allah ; { Vos épouses sont pour vous un champ de labour } et vous ajoutez ;
« Le saint Coran dit donc que la femme apparaît comme un champ de labour pour l'homme au moment du congrès amoureux, il dit cela et rien que cela » Fin de votre commentaire

La femme, l'épouse est réduite à n'être qu'un réceptacle '' un champ de labour '' dans lequel l'époux sème sans qu'il soit fait part de la moindre sensibilité ni émotion féminine

Plus risible, celle de votre coreligionnaire; « le croyant a l'obligation morale de tenir compte de ce «  pour vous », qui modifie profondément le sens de la phrase.
En effet, cela n'a pas du tout le même sens de dire :
La Grande Ourse est un animal.
et
Pour moi, la Grande Ourse est un animal. » Fin de son commentaire, plutôt d'un drolatique fantasme qui revient à dire que '' son dieu '' dirait aux hommes : « c’est vous qui les imaginez comme telles »
Pourquoi son Dieu dirait aux hommes à quoi ils comparent eux-mêmes leurs femmes ?

La signification est claire : « pratiquez-les comme votre champ ». La suite d’ailleurs le confirme

Pourquoi par votre coreligionnaire, cette deuxième approche est tout autant risible ?

Il suffit de se reporter à la deuxième partie du verset ; { allez à votre champ comme vous le voulez et œuvrez pour vous-mêmes à l’avance. }
Ce dernier segment de la phrase contredit ou infirme qu'il n'est nulle émotions un tant soit peu à partager et que l'épouse n'est rien de plus pour l'homme, le mari qu'un objet sexuel à prendre comme '' on '' veut et quand '' on '' veut
À aucun moment n'est évoqué dans cette sourate ni en général dans le coran le point de vue, la sensibilité de la femme ou celle d'une épouse...

Je passe sur sur l'interprétation du genre la plus répandue dans les milieux ou à lire sur les sites islamiques ; «  C’est alors que ce verset fut révélé : « allez à votre champ comme vous le voulez », autrement dit, « positionnez-vous par-devant ou par-derrière », du moment que la pénétration se fait dans le vagin qui est l’endroit du labour » puisque là encore n'est pas évoquée la question de savoir si la femme ne préfère pas être au-dessus
Faut-il le rappeler le coran est rédigé sur mesure par des hommes pour les hommes ?
Ce n'est pas seulement un texte infantile et grotesque, ce texte politique [ coran ] est tout simplement immoral
Crab - 03 Juillet 2011

Suite

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.