lundi 15 août 2011

Interdiction de l’abattage rituel

« Je crois que dieu veut la liberté. Ça fait parti de ma politique étrangère » - Busch
[ « Dans le hall de la gare ce n'est pas la S N C F qui annonce le départ à l'heure d'un train, c'est la voix de dieu » - Crab ]

Allégorie de l'immortalité - Salvador Dalì, La persistance de la mémoire, 1931

En Juillet dernier, Charlie Hebdo avait demandé l’interdiction de l’abattage rituel et la dissolution des organismes Hallal
  L'hebdomadaire avait réagit vivement à la mobilisation de plusieurs élus qui ont récemment réclamé une commission d’enquête parlementaire sur le marché de la viande hall

“En tant qu’élus de la République , ils devraient militer pour l’interdiction totale de l’ abattage rituel dans leur pays et exiger la dissolution de tous les organismes de certification du halal. Ils devraient réclamer l’abrogation du décret anti-laïque de 1997 qui permet l’égorgement des bestiaux pour des raisons religieuses. Non seulement au nom de la souffrance animale ,mais aussi parce que la loi doit être la même pour tous. Ce n’est pas en multipliant des dérogations communautaires et religieuses qu’on construit une république laïque.” Fin de l'extrait

Obscurantisme : Attitude d’opposition, d’hostilité à la diffusion du savoir et à la lucidité
Le relais des médias doit-être mis en cause, car le leitmotiv d'un débat à l'autre sur de nombreux plateaux est digne '' d'un jugement dernier '' du type « c'est que le développement est dangereux, la science incontrôlable et que l'homme, dans sa folie créatrice, n'est qu'un vilain parasite qui ne pense qu'à détruire la planète » Certains franchissent le pas pour accuser '' l'homme sans dieu ''…

Avant et au-dessus de toute religion il y a l'Humanité
Simplement ici rappeler que les perspectives de la durée de la vie augmente d'une année sur l'autre

Le voile médiatique
Ce qui domine c'est sans contrepartie la banalisation des croyances ou idées reçues, pratiquement à longueur d'antenne l'apologie de l'endoctrinement au détriment du sain questionnement, favorise le communautarisme et non la notion de droit et de devoirs permettant de construire la citoyenneté

Financement de l'obscurantisme

Les gens en outre ne sont pas informés sur ce qu'ils consomment et ignorent que tout consommateur de viande Halal acquitte une taxe dont la destination est le financement d’un culte
Sans le savoir les gens paient un impôt islamique...

C’est le cas pour les salariés ( à leur insu ) qui prennent leurs repas dans certaines des cantines d'entreprises...imposer des pratiques religieuse c'est cautionner l'intolérance

Chaque consommateur devient de fait un contribuable qui paie une taxe islamique chaque fois qu'il achète dans un commerce un produit halal

S'en est assez, aucune religion ne doit troubler l'ordre public, allons-nous laisser s'installer dans notre pays une époque de régression et d'obscurantisme

Les néerlandais ont tranché : les animaux doivent être étourdis avant d’être abattus selon les rituels halal et casher, sauf dans les cas où il peut être prouvé que l’animal ne souffre pas plus que lors d’un abattage avec étourdissement. 
Ce vote des députés néerlandais annule donc l’exception qui était actuellement en vigueur pour les abattages rituels. Le Parti pour les Animaux (PvdD) qui dispose de deux sièges de députés sur 150 est à l’origine de ce texte, mais a dû concéder l’amendement du parti centriste D66 selon lequel l’abattage peut être effectué sans étourdissement dans les cas où il peut être établi « à l’aide de preuves vérifiées de manière indépendante » que l’animal ne souffre pas plus que lorsqu’il est étourdi. 
Pour être adoptée, la mesure devra encore être votée par le Sénat avant de recevoir l’approbation du gouvernement. La bataille de chiffres fait rage entre le PvdD, qui prétend que plus de deux millions d’animaux sont abattus de la sorte chaque année au Pays-Bas, et le Halal Correct, société délivrant les certificats pour la viande halal dans le pays, qui assure que seuls 250 000 bêtes sont abattus de la sorte. 
Reste que les communautés juives et musulmanes des Pays-Bas protestent en arguant que l’étourdissement ne fait que paralyser les animaux, sans les rendre insensibles à la douleur…Fin de l'extrait
 
Brève
Suisse : 1400 francs représentant le montant de l’amende infligée par le tribunal administratif de Bâle-Ville à des parents musulmans qui refusaient que leurs deux filles suivent des cours de natation à l’école primaire.
Le tribunal a estimé qu’il existait un intérêt public important à ce que tous les enfants suivent les cours de natation.
Une décision juridique qui réjouira tous les démocrates suisses et français

Sacrifices d'animaux au XXI siècle au nom de la religion, suite à partir de la page :

et sur




 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.