mercredi 31 août 2011

Survivre n'est pas vivre


Titien, allégorie des âges de la vie

Durant ces dernières trois décennies : Quels sont ceux, dans ce passé récent, comme d'autres dans l'avenir ont-eu à [ ou pourront-ils ] '' bénéficier du droit de vivre, mais à tous les âges de la vie ? ''
Question absurde !!?

Pauvre interdit de vivre autrement que comme un moine militant, mais tout le monde n'a pas la vocation

Que dit l'expertise !
Rien de très nouveau dans une dernière enquête de l'Insee publiée hier met en évidence l'impact de la crise économique sur la hausse du taux de pauvreté avec en France métropolitaine plus de 8 millions de personnes qui gagnent moins de 954 euros par mois et 4 millions de personnes qui vivent avec moins de 773 euros par mois.

Ces résultats ont lieu d'inquiéter, car s'y ajoute rendent une diminution de 75% du Programme européen d’aide aux plus démunis ( PEAD ), un programme d'aide alimentaire qui soutient la Croix Rouge française, les Banques alimentaires, les Restos du cœur et le Secours populaire français qui rappelle que 4 millions de personnes en France dépendent de cette aide européenne

Sortir les français qui subissent la pauvreté, la précarité, le chômage !

Pour que ce ne soit pas un voeux de circonstance, le 08 03 2011 j'écrivais :
.agir près des candidats aux élections, sur un programme d'excellence

Investir dans la Culture
La formation
La recherche
La créativité
Le innovations technologiques
Les crèches

Construire des maisons qui rassemblent les populations comme les médiathèques quand elles sont en outre dotées d'un amphithéâtre...

Les théâtres de poche permettant l'expression populaire dans les villes mais aussi localisées dans le cadre intercommunal
[ intercommunal dans la France rurale, par exemple ]
Réduire le déficit de logements le plus vite possible...
Réduire les temps de transports domicile – travail -

Que les immigrés rapportent ou non à '' notre économie '' est un faux problème, la priorité c'est de s'occuper de tous les nationaux et non pérenniser ou accroître la précarité
Les immigrés occupent des emplois peu qualifiés, c'est une bonne raison de prendre la décision politique, désormais, de les faire occuper et de les trouver en priorité parmi les 2.700.000 chômeurs – notamment ceux sans emploi depuis plus de deux ans, et cela peut se faire dans un cadre valorisant et incitatif et non dans un traitement qui ferait ressentir, par les personnes concernés, cette mutation comme une punition
Donc de mettre fin aussi longtemps qu'il le sera nécessaire à toute migration vers notre pays, modifier le cadre juridique du regroupement familial qui plus est participera en partie à réduire certains des déficits publics

Il serait préférable de se retirer de l'Europe politique, ce qui ne remet pas en cause le principe d'une Europe d'échanges et de coopérations économiques
Cessons de rêver. Il serait judicieux de redéfinir différemment une ou plusieurs zones Euro car certains pays ne pourront pas rembourser leurs dettes

Ni ne remettre en cause certains des échanges internationaux, par exemple d'étendre le principe d'Erasmus '' au monde des salariés '' dans le but de permettre des échanges inter-entreprises
Crab - 31 Août 2011

Suite à partir de la page :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.