mercredi 7 septembre 2011

Amelia Earhart


Capture d'écran - Crab


Un mot à la mémoire de Amelia Earhart qui toute sa vie s'était imposé en femme, libre, autonome, lucide...en un mot émancipée
 
-->Sa vie, d'entre les deux guerres, de tout ce que j'ai pu lire,  l'essentiel tient dans la détermination d'une femme consciente que ses actes sont la cause de son avenir
Ses grandes qualités de navigatrices en solo sont reconnues par tous ses contemporains, avec un suivi tout au long de son parcours d'aviatrice - incontestables, nombreux sont les faits, à l'époque, relatés par la presse et les radios comme autant de témoignages passionnés...
Première femme à recevoir la Distinguished Flying Cross et la médaille d'or de la Société Nationale Géographique
Née à Atchison dans le Kansas le 24 juillet 1897, elle disparut en mer le 2 juillet 1937, alors qu'elle tentait, avec son navigateur Fred Noonan, de faire le tour du monde par l'est, en passant par l'équateur
« Bien évidemment, j'ai envisagé la possibilité que je pourrais ne pas revenir et je l'ai ­acceptée.» 

Photo retouchée et colorisée par Crab

Femme, libre, autonome elle disait ne pas vouloir se marier...

Cependant elle cédera à la pression de son compagnon, mais durant la cérémonie religieuse elle demandera au prêtre de retirer de la liste de ses devoirs envers l'époux « l'obéissance » sous peine de renoncer à ce mariage

Elle obtint sur le champ que ce '' concept '' moyenâgeux soit retiré...compte tenu de l'époque, cette injonction, rapporté par la presse présente à la cérémonie, ne fut pas sans effets psychologiques sur les femmes et les hommes dans la société américaine, un geste qui marquera l'histoire la plus récente des féministes

Mais elle avait prévenu George Palmer Putnam avant la cérémonie du mariage qu'en aucun cas elle ne renoncerait pas à sa passion pour l'aviation, qu'elle ne serait pas une femme au foyer : « Comme les hommes, les femmes doivent tenter de réussir et si elles échouent, leur échec doit être un défi pour d’autres femmes »


Elle ne manquera pas, un peu plus tard d'encourager d'autres femmes à devenir aviatrices ?

Oui, puis peu après de les organiser dans le cadre '' d'une association des femmes aviatrices ''


Un combat de femme, comme les combats soutenus par d'autres femmes peu nombreuses en ces temps là, certes...


Oui, mais que va t-il en rester '' de ces actes héroïque '' si l'Amérique continue à se bigotisée, que restera-il de ce rêve américain partagé et voulut par les femmes américaines émancipées si l'Amérique se met à ressembler '' aux mondes '' théocratiques anti-laïque qui veulent tenir les femmes captives ou pour d'autres les faire rentrer à la maison '' en leur fournissant gratuitement des paquets de couches-culottes '' ?   - Crab - 07 Juillet 2011

Suite à partir de la page :

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.