jeudi 29 septembre 2011

Europe - 2011




Deux ou trois zones euros ?
Le président tchèque, Vaclav Klaus, à propos de la Grèce, interrogé par la télévision américaine en marge de la dernière Assemblée générale des Nations unies, affirmait sans hésiter qu'il imaginait parfaitement qu'« un pays sorte de la zone euro »
Président d'un pays où la majorité de la population fait preuve de pragmatisme, ne prend pas ses désirs pour des réalités, un pays qui a toujours refusé de vivre dans l'illusion.... par son Président affirme :
« J'ai bien peur que les dirigeants européens dépensent encore sans compter pour la Grèce. »

Je maintiens et partage, pour ma part, ce même point de vue, et puisqu'il faut le marteler la Grèce ne pourra pas rembourser la plus grande part de sa dette

Inclure la Grèce pour une période indéterminée, dans une zone d'un euro nettement plus faible, participerait à '' effacer '' en partie sa dette et permettrait à ce pays de retrouver une croissance raisonnée, surtout si les décisions de réformes fiscales sont publiées et deviennent effectives
Suite à partir de la page :
Et sur la page :
Crab – 29 Septembre 2011

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.