samedi 3 septembre 2011

ICI


La tentation de Saint Antoine : « Je le mangerais bien »
Le pourceau de saint Antoine, cochon que les peintres  représentent ordinairement près de ce saint ; parce qu'on prétend que dans sa solitude le diable le troublait souvent sous cette forme       
À propos de mon meilleur et préféré pourceau d'Épicure
Un lecteur m'écrit : « Selon vous, les Chinois sont à la fois ATHEES ( ils n'ont pas de dieux ) et INCROYANTS ( ils ne croient qu'au monde d'ici bas- leurs dirigeants sont des hommes comme les autres- ils ne font aucune place au surnaturel ) » - Fin d'un propos qui ne peut en aucun cas m'être attribué...
En dehors du fait que ce lecteur reste et restera probablement mon meilleur pourceau d'Épicure, pour lui d'en venir bien souvent à m'inventer des tournures d'esprit – dans aucun de mes textes je n'emploie l'expression '' ici-bas '', mais ICI [ notre planète ]
Fin du fin, un exemple parfait d'incapacité à maîtriser les concepts ; Les Chinois sont incroyants, écrit-il, et d'ajouter : ...« ils ne croient qu'au monde d'ici bas » peut-on lire...
Si si, vous avez bien lu...Non !
Ça ne fait rien, je reporte à nouveau, une des plus belle drôlerie trouvée dans mon courrier :
«  ils ne croient qu'au monde d'ici bas », non ?
Vous...,vous ne voyez toujours pas, vraiment...vraiment ?
Bon allez, rien que pour vous, comment peut-on écrire que les chinois sont incroyants et ajouter « ils ne croient qu'au monde d'ici bas » !!!?
Un incroyant, parmi...ce qui le défini : Pour parler de la condition humaine, n'emploie jamais l'expression '' ici-bas '' car pour l'incroyant l'univers qui est sa [ notre ] maison n'a ni haut ni bas
Crab - 04 Septembre 2011
Suite à partir de la page :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.