samedi 3 septembre 2011

La catho-sphère perd la boule


Passe, passe le temps, mais prétendu arrêté par les doctrinaires de la peur, entaché  d'anachronisme, paranoïaques au point de rendre le dialogue entre personnes d'orientations sexuelles différentes d'une grande inutilité
  L'INNÉ - L'ACQUIS
« On ne naît pas femme, on le devient » Cette définition de Simone de Beauvoir, depuis bien longtemps témoigne d'un fait de société, que l'identité sexuelle se construit et se choisit – pour les femmes bien sûr, mais aussi peut-on dire pour les hommes, j'ajoute depuis la '' nuit des temps ''
Les frustrés
Privé d'aventures du coté du levant, dans l'impossibilité de ramener de Jérusalem, le tombeau de leur dieu vivant, faut bien pour '' exister '' tant soit peu et pour la catho-sphère de se chercher épisodiquement quelques croisades
Cit/ :
« Comment cela est-il possible? Comment ce qui n’est qu’une théorie, qu’un courant de pensée, peut-il faire partie d’un programme de sciences, s’indigne Christine Boutin. Comment peut-on présenter dans un manuel, qui se veut scientifique, une idéologie qui consiste à nier la réalité: l’altérité sexuelle de l’homme et la femme ? » s'indigne '' notre prix Nobel de Science ''
Propos d'un archaïsme révoltant venu de la catho-sphère qui ne manque pas une occasion, comme les autres monothéismes, de nuire encore plus à tous ceux qui sont victimes, depuis plus de vingt ans de l'homophobie et du sexisme plus particulièrement accrut dans les banlieues ou certains se livrent dors et déjà depuis longtemps à des pogroms
Barbarie '' coutumière ''
« Je ne pourrai jamais oublier ce qu’on m’a fait » - déclarait après avoir subit une agression [ le 30 Juin dernier ] un habitant de la Ville de Strasbourg « Pourquoi moi », s’interroge Demir, « je ne comprends pas » - Il dira quelques jours après qu'il ne veut pas se cacher...
Ajoutons les dérapages homophobe, d'un rappeur de son vrai nom Sébastien Gozlin, révélateurs de dysfonctionnements au niveau de son Cortex cérébral où les signaux sont inconsidérément brouillés
Le déni d'éducation
Ces gens qui ont le culot de se prétendre éduqué, de bonne moralité ; il faut-être sérieusement ignare pour tenter de faire interdire un cours de science qui rend une information bien précise : faire mieux comprendre les orientations sexuelles parcourant le genre humain
Le culot d'un enseignant catholique qui parle ni plus ni moins de prosélytisme
Derrière tout ça, c'est bien la peur d'une homosexualité banalisée qui inquiète. Cet enseignant d'un lycée catholique, qui estime que « la prime à l'indifférenciation sexuelle promeut en fait l'homosexualité. Ces théories sont une tête de pont pour un changement radical de société. » cité par Le Figaro
Propos stupides, quand on sait que les enfants élevés par des homosexuels majoritairement deviennent ou sont hétéros, que proportionnellement le niveau de délinquance est très faible, mais très nettement plus élevés proportionnellement parmi les enfants '' éduqués '' par des parents hétérosexuels
Et qui vous savez d'en rajouter une couche...
« Nous ne pouvons accepter que l'école devienne un lieu de propagande, où l'adolescent serait l'otage de préoccupations de groupes minoritaires en mal d'imposer une vision de la '' normalité '' que le peuple français ne partage pas » Déclare Christine Boutin qui n'en manque pas une – '' serait l'otage '', dit-elle, oubliant que l'existence d'écoles confessionnelles banalisent la religion et oblitère toute émancipation, mais pour elle, maintenir de jeunes populations dans l'incompréhension des différences '' naturellement '', vous l'aurez compris, ce n'est pas du prosélytisme
Crab – 02 Septembre 2011
-->
Suite à partir de la page



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.