samedi 24 septembre 2011

Schengen



-->
-->
Une erreur historique à réparer


Monument consacré aux accords de Schengen, à Schengen, Luxembourg


La Finlande et les Pays-bas n'ont pas permis à la Roumanie et à la Bulgarie l'adhésion à Schengen des deux plus récents membres de l'UE, qui était prévue pour 2011

C'est une bonne chose compte tenu de l'incapacité de ces deux pays de maintenir et de traiter décemment leurs populations Roms sur leurs territoires respectifs
S'y ajoute l'importance de la criminalité organisée et leurs frontières plus que poreuses

Décision qu va fort heureusement à l'encontre de la commission Européenne et de la présidence polonaise qui prônaient l'entrée de ces deux nations

La répliques des Roumains, c'est de dire que les hommes d'affaires ou industriels ne trouvent aucun inconvénient à investir dans leurs pays

Cela prouve que l'argent [ même bien utilisé ] ne fait pas les droits de la femme et de l'homme

Ce refus conforte tous ceux qui comme moi considère que l'Europe économique est une bonne chose et non l'Europe politique qui à permis à des pays qui ne respectent pas les droits de la femme comme l'Irlande et la Pologne d'entrer dans l'Union

Donc il est toujours d'actualité que la France se retire de l'Europe politique sans que cela ne gêne en rien de grands projets industriels ni de négocier groupé avec les autres continents les lois encadrantes des échanges économiques, des règles de la concurrence [ loyale ] de maintenir une '' institution '' comme Erasmus qui dans ce cadre de l'enseignement favorise la compréhension interculturelle mais de fait et c'est le plus important le débat d'idées

-->
Le principe de la liberté de circulation des personnes ( art. 3 TUE ) implique que tout individu ( ressortissant de l’UE ou d’un pays tiers ), une fois entré sur le territoire de l’un des pays membres, peut franchir les frontières des autres pays sans subir de contrôles. Pour se déplacer, il n’a plus besoin de passeport et, par exemple, les vols entre destinations de l’espace Schengen sont considérés comme des vols intérieurs

Un État ne peut rétablir les contrôles qu’en cas d’atteinte à l’ordre public ou à la sécurité nationale et après consultation des autres États du groupe Schengen

Nous savons désormais les abus que cette définition '' autorise '' au regard des lois nationales

Résister à la démagogie ambiante
Il est bon de rappeler que quand un citoyen français s'installe ou construit [ même sommairement ] sur son propre terrain ou sur un terrain qui ne lui appartient pas, il se voit condamner en Correctionnelle pour défaut d'autorisation administrative, de défaut de permis de construire, s'ajoute la contrainte de démolir l'ouvrage à ses frais et des amendes très lourdes


-->
Commission du dé-tricotage de chaque Nation

Raison de plus de sortir de l'Europe politique - s'en est assez de la volonté politique de certains États sur la base d'une idéologie des plus dogmatique exprimée à travers l'activisme de la Commission européenne qui vient de proposer vendredi dernier d'encadrer strictement le rétablissement des contrôles aux frontières de l'espace Schengen sans passeport, s'attirant déjà les foudres des États qui aujourd'hui en décident à leur guise et refusent une mainmise de Bruxelles

Toutes les raisons de limiter la migration vers notre pays pour d'autres formes à étudier finement de coopérations avec les pays de point de départ quand bien même l'on comprend les raisons de ces populations de migrants à vouloir vivre sous d'autres cieux
J'ajouterais que François Fillon qui se permet de traiter d'irresponsable ceux, j'en suis, qui considèrent qu'il faut pratiquement effacer la quasi totalité de la dette de la Grèce, quand il faudrait d'urgence repenser la zone euro en créant très probablement trois zones … j'y reviendrais dans un prochain article...
Crab – 24 Septembre 2011

Suite :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.