jeudi 3 novembre 2011

Le couple diabolique !


« il s'agit de savoir si les grecs veulent ou non rester dans la zone euro »,
ont déclarés à tour de rôle Merquel et Sarkozy

Un expert économiste dit que sortir de l'euro ruinerait de façon irréversible la Grèce, un autre dit exactement le contraire

Les peuples ont appris que l'Économie est la seule discipline où deux économistes peuvent se voir décerner le prix Nobel, l'un pour avoir dit le contraire de l'autre

« Faut-il sortir de la zone euro ? » Un référendum pour poser cette question au peuple grecque
Une Église puissante économiquement qui ne paie pas l'impôt, des armateurs s'ils étaient fiscalisés aussitôt menaceraient de menacer de prendre le large, qu'elle solutions pour nos amis grecques sinon se jeter dans leurs piscines

Seulement, voilà comment se jeter dans une piscine qui n'existe pas puisqu'en Grèce il n'y a pas de cadastre, les habitats ne sont pas assujetti à l'impôt ?

Voter certes, mais comment vouer exclusivement son avenir à Saint Olive patron des exportateurs d'olives [ cela s'entend ] ou à Poséidon patron des armateurs, tous deux exonérés de payer l'impôt ?

Le 11 septembre dernier n'envisageait pas de faire payer la taxe immobilière mais « L' Église sera imposée sur les biens qu'elle exploite commercialement » aurait déclaré un porte parole du ministère des finances

Seraient exemptés les lieux de culte et les organismes de charité.
Cependant il apparaît que les frontières sont parfois floues et les comptes de l'Église orthodoxe restent opaques
Mais comme chacun sait ce que l'Église ne peut expliquer, joliment nous dit que c'est un mystère

En outre personne dans l'état actuel de ce pays ne connaît l'étendue de ses propriétés
Pire encore, Popes et Évêques sont payés par l'État !!!

Le mal de ce pays, c'est la connexion politique entre l'Église et l'État et si en France tout sur le plan de la fiscalité est loin d'être parfait nous savons éviter la confusion entre le spirituel et le rôle politique

Toutes les tentatives de faire payer cette Église, pour l'instant ont toutes échouées

À titre d'exemple ; D'après Stefanos Manos, ancien ministre de l'Économie, évalue la fortune de l'Église à plus d'un milliard d'euros.
Les 2,5 millions d'euros acquittés par l'Église semblent bien faibles au regard de ces montants

Pour ce qui n'est pas seulement anecdotique !
Cit/ : l'Église est actionnaire à hauteur de 1,5 % de la Banque nationale de Grèce, avec un représentant au conseil d'administration, l'évêque de Ioannina, Théoklitos, qui aurait touché selon le magazine financier Forbes 24 000 euros en 2008 en jetons de présence

Même les terrains nus permettent les affaires. Les moines du riche monastère de Penteli, au nord d'Athènes, cherchent des investisseurs, à hauteur de 1 milliard d'euros, pour exploiter une partie de leur montagne pour la transformer en parc photovoltaïque et récupérer l'énergie solaire – Fin d'extrait d'un article de presseurop

Quand le navire prend l'eau, Nikos Vernikos est l'un des rares armateurs à s'exprimer déclare « S i le gouvernement commence à nous imposer, il sera assez simple pour nous de déplacer les sièges de nos sociétés ailleurs, aux îles Caïmans, à Chypre ou à Malte », comme quoi Poséidon ne vaut pas mieux que les autres dieux inventés par les terriens

Et notre homme, propriétaire de dizaines de tankers, à la tête de la plus importante société de remorqueurs, d'ajouter, « Les armateurs sont les chauffeurs de taxi de la mer. Le commerce maritime est mondial, pas seulement grec. Nous voguons en permanence et nous préférons donc avoir notre siège social dans un pays où il n'y a ni contrôles ni taxes »

Il est vrais que dans l'antiquité, la mythologie concédait que certains des dieux étaient mortels, les idées reçues ont toujours la vie dure !

Ces dieux nouveaux, descendants d' Onassis sont protégés par la Constitution hellénique, qui les exempte de toute taxe, directe ou indirecte Une immunité qui leur a été accordée pour qu'ils ne soient pas tentés de poursuivre leurs activités ailleurs qu'en Grèce

Mais dans le monde qui précisément s'occupera de mettre fin aux paradis fiscaux quitte à déplaire à tous les dieux de la planète pour le plus grand bonheur des incroyants
La prochaine fois, peuples d'Europe et d'ailleurs faite en sorte d'élire à la tête de votre pays un incroyant !

Sinon ces grands navigateurs grecques et d'ailleurs persisteront à vous dire qu'ils sont seuls capables, habitués à naviguer en eau troubles et que le seul responsable c'est l'État et les chinois installés sur quelques quais du port du Pirée ou qui sait...du port de Paris

Pour tout élargissement du débat, prendre de la hauteur, l' Europe ou l'appel du large, telle est la question posée par le patriote armateur grecque

En attendant le résultat de la grande promesse, le résultat d'un référendum annoncé, il me paraît bon de laisser le dernier mot à ce grand patriote grecque, Nikos Vernikos « Nous n'allons tout de même pas vivre dans la misère par simple solidarité ! Je ne comprends pas pourquoi il serait tabou de rouler avec ma voiture de luxe ou d'aller en yacht sur mon île »
Amen !
Crab – 03 Novembre 2011

Suite à partir de la page :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.