lundi 14 novembre 2011

Le Pen 2011


Peinture anonyme représentant le bûcher de Savonarole
sur la Piazza della Signoria en 1498


Dimanche dernier sur France 3 :
Madame Marine Le Pen considère que que « dans ce pays '' on '' a encore le droit d'être croyant '' » et de se montrer compréhensive envers les fanatiques catholiques plébiscité par l'institut Civitas qui s'en sont pris physiquement à l'exposition '' Piss Christ '' et en montant sur la scène du théâtre de Paris pour interrompre le déroulement d'une pièce dont paradoxalement le sens leur avait complètement échappé, ce qui ne manquerait pas de faire rire si de tels dérapages n'étaient répréhensibles

Pour Madame Marine Le Pen d'ajouter qu'en France les catholiques ont eux aussi le droit de manifester

Une démocratie ne se contente pas d'assertions
Que des catholiques manifestent dans le cadre de la loi, ne pose aucun problème pour les démocrates

Mais saccager une exposition où monter sur la scène d'un théâtre pour stopper le déroulement d'une pièce, c'est inacceptable, et montre que ces croyants là n'accepteront jamais que le pilier, le fondement de la démocratie, c'est l'exercice du débat, placé au cœur de l'activité politique

Le droit au débat élargi [ quoiqu'en dise quelques indignés de bon aloi ] s'applique depuis les lumières progressivement à tous les aspects de notre société moderne

La société, dans le monde libre, désormais s'accorde à reconnaître la primauté du débat d'idées, qu'il s'organise sur tous les thèmes de société où autres, considérer comme vital pour la vie démocratique dans la mesure où le débat permet la participation de tous les citoyens

L'incroyant que je suis ne nie pas à qui que ce soit le droit de croire, mais n'accepte pas que la liberté d'expression soit conditionnée, limitée au nom des croyances, par des gens qui prétendent détenir la vérité absolue et tentent continuellement par divers moyens de l'imposer à tous
 
-->
Nous ne devons pas oublier l'apport venu tout droit de l'antiquité évoluée, avant la régression, les infantiles simplifications propagées, imposées par la force ou la terreur par les chantres des monothéismes, ce que nous devons aux grecs [ une idée qui ne doit rien aux platoniciens ], c'est la démocratie – son fondement, le débat d'idées

C'est devenu insupportable en dehors de l'entretien où de la restauration de monuments historiques religieux c'est de voir financer plus ou moins indirectement des lieux de cultes

Au lieu, par tous les moyens possibles d'investissements, de participer à diminuer cette pauvreté, la condition de plusieurs millions de gens, la seule vérité vérifiable dans notre pays
Crab – 14 Novembre 2011

Suite à partir de la page :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.