jeudi 8 décembre 2011

" Golgota Picnic "

 
Sophia Aram



Cit/ :

Sophia Aram a suivi des études d'anthropologie et pris ses marques de comédienne à l'école d'improvisation de Trappe (région parisienne). Elle poursuit aujourd'hui la tournée de son spectacle « Crise de foi »
-->
elle épingle les religions juive, catholique et musulmane. « Je revendique (...) le droit de ne pas croire et de me moquer de toutes ces histoires à dormir debout, précise-t-elle à Télérama. Et puis, soyons clairs : on n'est pas en Iran, ce n'est pas un acte de bravoure que je fais là. Si, en France, on ne s'empare pas de cette liberté, on va finir par la perdre » - Source : Sud Ouest




" Golgota Picnic "

[ Un spectacle autour de la figure du Christ, au Théâtre du Rond-Point

Je précise à nouveau '' des catholiques manifestes dans le cadre fixé par la loi contre les contenus d'une pièce de théâtre '', ne me pose aucun problème tant qu'il n'empêchent la tenue de la représentation ni n'agressent pas les spectateurs

Ceci étant dit ! ]



Le blasphème est un crime !

Titre un site catholique, un gros titre suivi d'une sorte de jugement « Puisque le blasphémateur porte atteinte à l’honneur divin,

il pèche plus gravement que l’homicide. » (Saint Thomas d’Aquin)



Perte des repères

« ... pèche plus gravement que l’homicide. » Lire cela permet de comprendre pourquoi des papes, des évêques ont couverts la pédocriminalité, de constater que des prélats occupants les plus hautes fonctions refusent toujours d'assumer la responsabilité des actes de certains des prêtres connus d'eux...



Et sur ce même site, « Le blasphème est une maladie de l’âme

Le blasphème, qui est une maladie spirituelle, perd l’âme qui s’y livre et conduit en Enfer les blasphémateurs ! c’est un péché grave, une faute terrifiante »



Donc les incroyants où toutes personne qui estime justifier de critiquer, de caricaturer les textes infantiles, les symboles , les raccourcis infantilisant des religions duelle [ monothéistes ] seraient des malades, mais naturellement ces croyants là qui vivent dans l'illusion se considèrent eux des gens normaux

[…/...]

« Le blasphème envers Dieu attire donc la colère divine inévitablement ! »



Je vous épargne la suite du même niveau à longueur de page !

Donc il faudrait se taire quand des gens inventent un créateur, alors que les faits démontrent quotidiennement que rien de ce qui concerne ce que l'on désigne par '' le vivant '' et l'univers n'est déterminé – pour qu'il y est création [ donc un créateur ] il faudrait pour cela un objet fini, hors autant le répéter une fois de plus, l'évolution du vivant, de la planète et l'expansion de l'univers nous montrent tout le contraire – que les cieux sont une invention, un fantasme, une fable, l'univers n'ayant, de toutes façons ni haut ni bas





Rappel : « Cette surenchère à laquelle on assiste ne doit pas faire oublier qu'une majorité de catholiques, une majorité silencieuse, ne se retrouve pas dans les menaces et les tentations d'atteinte à la liberté de création » Déclare le chargé de la Culture de la ville de Paris



Un symbole vivant

Entendu ce jour, un évêque déclarer, je résume : '' que le Christ est un symbole vivant et que beaucoup de gens y croient, donc sous entendu ce ne serait pas un mal que soit supprimé les subventions publiques pour un théâtre qui met en scène une pièce où la piété n'est pas de mise ''



Non ! Un symbole mortifère

D'emblée, il n'est point besoin de faire référence à une imaginaire divinité qui n'est pas la première ni probablement la dernière du nom ni à des textes de religions duelle pour faire des choix relevant de l'éthique

L'incroyance, les repères qui lui sont propres constituent, au sens de relier, c'est la religion de l'éthique, regroupent non '' les hommes de bonne volonté '' mais toutes les personnes de bonne volonté ''



Comment ne pas rire de la fable ridicule qui présente un individu égocentrique, excessivement prétentieux, qui se croit meilleur que toutes les femmes et tous les hommes de son temps ?

Mais là où le bât blesse, c'est de faire croire aux enfants que cet individu, se voulait martyr, s'est fait crucifier pour racheter je ne sais quels péchés dont tous les autres [ le ou les peuples ] se seraient rendus coupable



C'est d'autant plus grave que le message ainsi transmis est que l'on peut sacrifier sa vie au nom d'une croyance au lieu de prendre le risque de la perdre dans les seules situations qui relèvent de l'éthique, c'est à dire : porter secours une personne en danger, risquer sa vie en état de légitime défense pour soi ou dans la nécessité de défendre son pays ou les citoyens dans le cadre, par exemple des missions de la police





Cit/ :

Le plus vieux superprédateur marin bénéficiait voici 515 millions d'années d'une très bonne vue, au moins équivalente à celle de la plupart des insectes et des crustacés actuels, selon une étude publiée mercredi après la découverte de deux yeux fossilisés d'Anomalocaris. - AFP Katrina Kenny 
 
-->
Vous n'aurez pas de difficulté, chers lecteurs, à comparer le temps de ce superprédateur et celui de l'âge de la terre selon la bible et le coran :

No comment



Ci – dessous :

[ D'après l'AFP, 07/12/2011

Un Australien [ musulman ]de 45 ans [ en pèlerinage à la Mecque ] a été condamné à 500 coups de fouet et un an de prison par la justice d'Arabie saoudite, pour blasphème, a indiqué aujourd'hui le gouvernement australien ]

-->
[ '' Le journal de personne '', Extraits :



Dieu

La juive : Dieu ? Pour moi c’est ... et ça reste le visage de l’autre



La sioniste : Dieu merci, je suis athée... tout ce que je sais de Dieu c’est qu’il a brillé par son absence dans les camps de concentration – Extrait de '' Soliste ou sioniste ? '' ]

-->



Crab – 08 Décembre 2011



Suite à partir de la page :



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.