mardi 28 février 2012

Anatolie entre 1915 et 1917




Les Sages du Conseil Constitutionnel ont censuré la loi sur le génocide arménien, se sont appuyés notamment sur l'article XI de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 qui stipule que " la liberté de communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme "

Suite à partir de la page :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.