mercredi 7 mars 2012

Au nom d'une superstition



Les '' chefs '' religieux du judaïsme et du C F C M, dès ce jour veulent obtenir du Premier ministre des garanties que l'abattage rituel [ donc sans l'étouffement au préalable de l'animal ] ne sera pas interdit par la loi

Suite à partir de la page :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.