mardi 3 avril 2012

La ligne rouge


Jeannette Bougrab : Debbouze « a franchi la ligne rouge »
Secrétaire d'État à la Jeunesse, a estimé vendredi au micro d'Europe 1 que Jamel Debbouze a « franchi la ligne rouge », dans l'interview au site Internet du Soir. « Expliquer que la dureté de la société dans les quartiers fait que, après tout, il y a plein de Mohamed Merah, c'est grave », déplore-t-elle. L'humoriste s'est montré « irresponsable », selon elle. « Déresponsabiliser les individus en leur disant " C'est normal, vous vivez dans telle ou telle partie du territoire ", de la part de quelqu'un qui vit dans le XVie arrondissement, c'est un peu gênant », a poursuivi la secrétaire d'État.
Fin de citation

Une fois de plus, [ et je m'en félicite ], Madame Jeannette Bougrab ne pratique pas la langue de bois, une personne courageuse qui ne peut-être du fait de sa constance affichée depuis plusieurs années être suspectée de clientélisme ne cautionne pas une tentative de masquer la réalité

Je partage son point de vue d'autant que depuis 1995, je ne cesse de rappeler, de dire que toute foi non critiquée ne peut que générer des extrémismes

C'est une bonne réponse aux personnes prêtes à sacrifier les Lumières pour gagner les voix d'un électorat anti-laïque, antirépublicain telle Clémentine Autain qui accuse le gouvernement de stigmatiser les musulmans pour se rapprocher des électeurs du F N
Debbouze est en accord, en droite ligne avec les chantres du relativisme culturel qui refusent de s'attaquer, pire cautionnent une idéologie religieuse qui fait la confusion entre croyance et lutte politique
Une religion qui plus est, par les valeurs masculines négatives qu'elle distille surclasse les autres monothéismes en abaissant le statut de la femme - Crab - 03 Avril 2012

Suite page :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.