jeudi 17 mai 2012

bacha posh




La réalité d'un pays montré comme il arrive si peu souvent, sous un mode inhabituel, aux antipodes du principe de la '' bien pensance '' observée dans d’innombrables '' documentaires où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et ô que la bouffe est bonne, la rencontre, parait-il, d'un peuple super accueillant hormis qu'on ne voit jamais apparaître à l'écran aucune présence féminine

Suite page :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.