dimanche 22 juillet 2012

La femme debout - pour l'homme on n'est sûr de rien


Le boson bien compris
Cet article fait référence d'une part à l'émission C dans l'air du vendredi 20 juillet, titrée '' Un pas vers dieu '' [ un sujet, à propos du boson de Higgs ] avec la participation des trois excellents : Alain Girou, Sandrine Laplace, Mathieu Grousson
Je peux pour ma part regretter que l'on n'est pas invité Michel Onfray au coté du quatrième invité Jean-François Colisimo
[ Parenthèse, je suis sidéré, chaque fois que C dans l'air programme une émission sur la science, la laïcité ou les religions que dans ces trois cas Michel Onfray ne figure pas parmi les invités ]

C'est pourquoi d'autre part je ferai par moment dans cet article référence à une conférence [ sans faire de citations littéralement, sauf pour une exception ] enregistrée à La maison des langues, le 10 Février 2009 à l'amphithéâtre Olympe de Gouges, de la Réunion, titrée '' Épicure philosophe de combat '', un exposé ( essai ) par Michel Onfray suivi d'une série de questions posées par des personnes dans l'assistance...puis les réponses...

Sans création, pas de créateur
Toute personne bien informée sait que l'univers n'est pas une création - tout ce que l'on sait, c'est que l'horizon de notre connaissance est de 13, 7 milliard d'années, mais au-delà c'est l'horizon de notre non-connaissance

Le déni des chefs
Pour exister c'est une nécessité pour les monothéistes de nier l'Évolution car ils ont compris que dans la mesure où l'univers à une histoire, découle de ce seul fait que forcément il n'y a pas de début, non plus d'origine, donc pas de créateur et que cet attendu sonne la sentence de leur inéluctable disparition, n'est plus loin la fin de leurs tentatives de domination - le plus tôt sera le mieux - les femmes et les hommes ont besoin de la philosophie pour mieux se connaître eux-mêmes mais pas des religions

Financement de contre-vérités
Cessons de financer ou d'accorder des privilèges plus ou moins directement à des religions qui ne sont qu'autant de reflets de contre-vérités puisqu'il n'y a pas de créateur
L'État na pas non plus à intervenir dans un patrimoine religieux à venir - sans oublier, dans le souci de faire respecter les lois humanistes de nos sociétés, d'interdire l'indécent abattage rituel des animaux de consommation

La laïcité n'a pas à être représentative d'autre chose que de la liberté de ne pas croire ou de croire
C'en est assez de la langue de bois, la laïcité ne justifie pas tout cet argent public gaspillé à entretenir des lieux de cultes
Bon nombre de lieux ou édifices pour la plupart n'ont aucun intérêt urbanistique ou aucune valeur architecturale cette gabegie de l'argent public dépasse l'entendement...surtout après plus de quarante années de crises - dans quelques communes des églises sans paroissiens ont connues, ces vingt cinq dernières années, un changement d'affectation...

Manuel Valls
Que cela veut-il dire quand le ministre de l'intérieur déclare «  je respecte tous les textes sacrés »
Qu'ont-ils de sacrés ces textes puisqu'il n'y a pas de créateur ?
Redisons-le, ici : il n'y a pas de création, donc pas de créateur, donc pas de dieu ni même à présenter sous la forme de la plus petite hypothèse
Parler de textes sacrés c'est reproduire l'erreur d'interprétation de l'expression ( formulée en anglais ) '' sacrée particule '' à propos du boson de Higgs et non ce qui n'a jamais été dit à propos de ce chaînon '' particule de dieu '' issue d'une mauvaise traduction effectuée par un journaliste 

Manuel Valls considère les textes sacrés respectables ; Peut-on en déduire qu'il cautionne le verset 51 ? Ci-dessous :
« Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes » [Sourate V, Verset 51]


Rien de métaphorique,
[ « quand un rat, accidentellement, mange une hostie, il faudrait le vénérer, il est dieu
/...
Le pain c'est de la farine et non le corps du christ » Michel Onfray ]

[ l’homme est matériel, même son esprit et son âme. Matériel donc mortel, car toute combinaison d’atomes finit par se résoudre en ses éléments. Et, si l’âme est mortelle, une vie future n’est pas à craindre ( livre III ). A l’origine de la connaissance sont les sensations qui, matériellement émanées des corps, ne trompent pas si on les interprète sans illusions passionnelles ( livre IV ) - Lucrèce Ier siècle avant notre ère ]

Sublimation de la pulsion de mort
En finir avec ces religions mortifères, notamment les sexistes monothéismes, axés sur la seule pulsion de mort, leurs murailles épaisses bâties d'un conglomérat d'incohérences percées de quelques ouvertures, toutes de la taille d'une petite meurtrière pour le seul besoin de la reproduction de l'espèce humaine
...Sont bien obligé nos monothéistes de trouver une solution à minima, Saint Paul était impuissant, et il n'y avait guère que Saint Augustin pour trouver cela très bien et le crier sur tous les toits
Pour nos deux braves '' messagers '', en réalité activistes des plus obstinés parmi les inventeurs de dieux aliénants, ( ce qui n'était pas le cas des dieux inventés par les polythéistes ), mais quel horrible dilemme l'impuissance sexuelle '' effroyable constat '', ils n'en sont toujours pas revenus, n'est pas partagée par tous les hommes, n'est l'état naturel [ de la bonne santé tant morale que physique ] de monsieur tout le monde - ( madame pas gênée du tout, sans s'en s'en priver fait hautement savoir qu'elle n'est pas frigide, pour un monothéiste, là c'est extrêmement gravissime, la garce...quand même...où allons-nous, je vous le demande...)

Je sais qu'en matière de sexualité ou de sexisme le coran ne vaut pas mieux, sinon aggrave, pousse à son paroxysme les trouvailles sexistes préexistantes dans l'Ancien ou le Nouveau Testament, raison de plus s'il en était besoin d'en finir avec ces religions scandaleusement médiatisées dans le but de valoriser des textes sacrés quand ils ne sont que suite d'erreurs, d'interprétations erronées des phénomènes naturels, de non sens, d'erreurs sémantiques, dépourvus de véritables notions scientifiques, issus de l'acharnement par leurs docteurs de la foi à dénaturer ou à effacer par grattage des parchemins [ moines copistes, notamment ] la philosophie d'Épicure, pour n'aboutir au plus près le plus souvent du comble de l'absurdité, compilages de textes constitutifs d'idéologies ou de moraline génératrices de toutes sortes de pathologies quand ce ne sont pas les pires extrémismes

Vivre ou rechercher les meilleurs moments dans le présent
Il faut y mettre un terme, que cela cesse pour que toutes les personnes dans nos sociétés puissent vivre non d'espérance mais d'un contrat passé de personne à personne ce qui revient à bannir de la vie publique toutes hiérarchies artificielles - ainsi prime l'horizontalité, la dimension républicaine qui ne doit rien à une conception élitaire platonicienne d'une société mis sous la dépendance d'un être suprême quelque part présupposé propriétaire tout puissant de je ne sais quels ciels de jeux

Il est grand temps de ne plus encourager certains de nos compatriotes à vivre dans l'illusion pour le seul bénéfices de quelques chefs religieux ou de leurs [soutiens - théologiens ou hadiths ] voire de quelques médias incapable de créativité

Profiter de notre courte vie, c'est ce qui importe, et ce dont il s'agit, c'est ce que nous sommes en connaissant au mieux nos limites vaut pour chacun de nous au moment ou j'écris ou au moment vous me lisez

La religion non, la philosophie oui !
« Tout le monde croit que le fruit est l’essentiel de l’arbre quand, en réalité, c’est la graine Nietzsche

Toute personne à besoin de la philosophie pour comprendre ses limites, c'est en goûtant le fruit défendu qu'Ève invente la philosophie quand à son '' légume de compagnon '' [ enfermé dans une attitude passive], nous savons que depuis ce moment crucial la pomme lui est restée en travers de la gorge, ce qui n'est pas s'en rappeler que les hommes ont une '' pomme d'Adam », les femmes n'ont pas de pomme d'Adam, je vous laisse le soin de méditer sur cet aspect qui lui ne relève pas de la métaphysique

L' Évolution est un FAIT et non une théorie
Faut-il s'étonner que de récentes études montrent que le quotient intellectuel des femmes en en voie de dépasser celui des hommes ? Encore un coup de l'Évolution – sale temps pour les monothéismes, désormais, pour eux, il devient de plus en plus difficile de faire de l'homme le chef de la femme

La parité
À mon avis, dans peu de temps, il faudra remettre en question la parité... n'est plus très loin jour ou une femme vaudra deux hommes, très exactement le contraire de ce que dit le très, très misogyne, le sexiste coran, ce qui en outre réserve de sombres perspectives pour nos députés qui se croient bien installés dans '' le genre masculin ''
J'étais contre l'institution de la parité tout en étant quelque part conscient qu'un jour elle sauvera les hommes [ notez le petit h à hommes ] Enfin peut-être...rien n'est moins sûr...mais cela ne me rend pas pour autant pessimiste, disons que je reste d'un incurable optimisme lucide - Crab – 22 Juillet 2012

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.