vendredi 21 septembre 2012

La première des intégristes


Marine Le Pen, il y a peu de temps, prétendait lutter contre l'islam par plus de chrétienté, aujourd'hui en réclamant l'interdiction de la Kippa et du voile islamique dans l'espace public n'est pas à un contre sens près, ou bien, pourrais-je dire, n'en rate pas une pour faire parler d'elle

La Kippa est un signe identitaire religieux, ce qui n'est pas le cas du voile

Le voile est le symbole d'une discrimination sexuelle, une émanation des idéologies du patriarcat

Interdire le port du voile va de soi dans notre pays, c'est faire respecter l'égalité femme-homme et lutter contre les discriminations sexuelles et autres

Facile de relever une proposition simpliste
Plutôt que de répondre sur le fond, c'est à dire ; qu'est-ce que la Kippa – qu'est-ce que le voile ? - les responsables politiques s'engouffrent dans la brèche pour parler de sa volonté simpliste de diviser les français que prône [ en effet ] Marine Le Pen

C'est facile parce que son discours est simpliste, d 'ailleurs ce n'est pas sans mérite puisque toutes personnes peut comprendre son propos et se définir par rapport à la finalité de son idéologie d'un autre âge

Il est bien dommage que nos personnalités autorisées à parler au nom du gouvernement et pour d'autres civils ou religieux n'emploient pas leur '' talent '' pour une critique saine des symboles du patriarcat et de l'abaissement du statut de la femme inspirée par les textes du coran et des hadiths



Rappel :
Aux VIIe et VIe siècles, avant notre ère, voit le jour un remarquable traité de droit fondement du principe de l'égalité entre hommes-femmes

En dehors de cette première civilisation européenne aucune autre civilisation sur l'ensemble du globe ne s'est montrée capable de s'extraire de l'idéologie infâme et raciste, que l'on désigne par le patronyme du patriarcat qui définie la femme comme inférieure, donc assoie de droit la suprématie de l'homme sur la femme

Ce traité serait '' la bible '' des avocats disent les Crétois; j'aimerais pour ma part qu'il en fut ainsi au sein de toutes les ethnies ou groupes d'affinités qui forme la population de notre pays

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.