mardi 4 septembre 2012

Nadejda Tolokonnikova




Interrogée sur ses conditions de détention, l'artiste affirme qu'elles sont supportables
En prison conclut-elle " Le manque de liberté de mouvement ne restreint pas la liberté de penser " - Extraits de ses déclaration au magazine allemand Der Spiegel



Suite :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/09/04/nadejda-tolokonnikova.html



http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2012/09/04/nadejda-tolokonnikova.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.