mercredi 10 octobre 2012

Émancipation

-->
Deux des actrices de '' la source des femmes ''


Refuser la désinformation :
Pour contrecarrer les ignobles accusations de racisme dont fait l'objet toute personne qui critique '' le monde islamique '', plusieurs fois par an, sur mon blog, je donne la parole à des femmes arabes ou iraniennes libres autonomes, insoumises, émancipées, cette fois, sur cette page, ce sera le tour d'un homme
Abdellah Taïa, un marocain, soutenant la nécessité d'extirper les éléments d'anticulture constitutifs du socle idéologique des sociétés obéissants '' aux lois '' inspirés par une religion de l'irresponsabilité sacralisant l'inégalité femmes-hommes
Une réflexion critique dont l'esprit amène naturellement à poser cette question d'actualité : Les musulmans sont-ils ou seront-ils en capacité d'opérer une révolution philosophique individuelle ? - Ci-dessous :

[ Citations :
« …/... »
« Nous sommes entrés dans une période où il faut arrêter d’avoir peur, honte
Les ennemis de la liberté croient à tort qu’ils ont gagné. Je pense qu’il est urgent aujourd’hui que les Marocains se réveillent et acceptent enfin de travailler sérieusement pour leur propre émancipation individuelle

Exister pour eux-mêmes. Les obstacles sont très nombreux, je ne le sais que trop bien. Et ils ne viennent pas seulement du côté des islamistes. Les limites sont à l’intérieur de chaque Marocain qui, sans qu’il ne s’en rende compte, gaspille son temps à contrôler l’autre, les autres, autour de lui. » 
« …/... »
Les femmes marocaines autour de moi avancent courageusement. La société marocaine ne veut rien faire pour elles. Les femmes marocaines, il faut le dire et l’affronter, sont seules et abandonnées à leur sort depuis très longtemps. C’est une honte. Dixit, Abdellah Taïa - Fin des extrais ]

Suite :
Crab - 10 Octobre 2012

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.