samedi 3 novembre 2012

Homophobie et sexisme


Moins de Français favorables au mariage gay, sauf que ;
nuance de taille, selon un sondage BVA publié samedi, les femmes sont à 62 % favorables au mariage pour tous contre 52 % des hommes. Les jeunes sont les plus enthousiastes au mariage - 77 % - et à l'adoption - 70 % -

Cette particularité montre que depuis longtemps le lien est fait entre sexisme et homophobie, identifié comme la conséquence de la sacralisation des idéologies du patriarcat par les religions monothéistes - explique du même coup la croissance plus rapide de l'athéisme dans notre pays plus rapide que la montée des extrémismes, des intégristes ou fondamentalistes religieux, mais explique, aussi, la dé-confessionnalisation salutaire des croyants toujours de plus en plus nombreux à rejoindre le camp de la raison

Notre société est de moins en moins encline à subir l'influence de l'irraisonnable ;
désormais de plus en plus pragmatique, réaliste, rejetant le déni de la nature, s'humanise lentement mais sûrement pour adopter vis à vis du mariage et de l'adoption d'enfant par les couples homosexuels une position éthique

Le temps des droits est le temps du droit de choisir
Cela n'est pas sans rappeler les époques où contre les religions fut obtenu le droit de divorcer, le droit à la conception, le droit d'interrompre une grossesse et la pilule du lendemain

Ne jamais oublier que l'athéophobie, le sexisme et l'homophobie constituent les éléments fondateurs de dominations et structurants de la trilogie monothéiste, un courant de pensée irraisonné, surtout prosélyte de la criminalisation de la nature, la dernière trace fossile de l'idéologie du patriarcat qui encore, à notre époque, parcoure ça et là notre société, - Crab – 03 Novembre 2012

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.