mardi 20 novembre 2012

La perfide Albion


ou l'art de ne pas respecter sa foi




Jean-Glavany – Mgr. Andre-Vingt-Trois


L’illusion est une erreur anthropocentrique , et l'implication du fait religieux moteur de l’Histoire est discutable

Nietzsche ne dit-il pas : « Les vérités sont des illusions dont on a oublié qu'elles le sont. »

La Culture est le contraire de toute explication ou d'une définition univoque, n'est donc pas susceptible d'une seule explication, elle est le produit d'un ensemble de réflexions complexes
Les humanistes ou créatifs femmes et hommes, artistes, philosophes, poètes, féministes, scientifiques ou penseurs, quand ils ne sont pas un peu de tout cela à la fois, chaque fois qu'ils s'adonnent à l'exercice font œuvres spirituelles répondant ainsi aux besoins innés des personnes de bonne volonté - in fine, tombent les illusions l'une après l'autre
Place, un court moment, à la comédie
La perfide Albion, par ses évêques, se distingue de la « rouille humaine » qui ronge jusqu'à l'os originel, rendez-vous compte comme si cela en soi ne suffisait pas de '' subir '' une femme formée de la côte prise à l'homme, c'est déjà beaucoup trop jusqu'à l'insupportable pour '' nos '' évêques plus bibliques que français mais bien plus encore catholiques romain
'' albus '' ( blanc ) - non, n'est pas aussi blanc que se pense l'évêque français, mais plutôt muré, retranché dans un dogme grassement saturé d'huile du diable, pilier de calcaire dur de sa foi insensible à la course libératrice effrénée dans un même franchissement des vagues par les fougueux équidés de Neptune *
Mythique et tragique, en second lieu, ne prend guère le plus petit risque pourtant si plaisant de s'identifier au Géant Albion car '' notre évêque '', certes, à l'insu de son plein gré, se défini ou se prétend le garant d'une foi indéfectible, n'imagine pas un seul moment l'illusion périssable car d'Héraclès il ne connait point ni l'histoire ni les intentions de partage entre les humains et les dieux pour innover une seule et équitable humanité - Veut-il l'évêque, seulement, en savoir plus ?   - Crab – 20 Novembre 2012

Suite :

* - " Les Chevaux de Neptune " ( 1893 ) de Walter Crane


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.