lundi 14 janvier 2013

L'attitude de la France au Mali


Extrait d'un article de presse :
L'attitude " coloniale "de la France au Mali
" Paris a mis tout le monde devant le fait accompli ", commentait dimanche 13 janvier Hacen Ouali dans le quotidien algérien El Watan. Même " le gouvernement algérien qui, depuis le début du conflit de l'Azawad, s'est constamment dit opposé à une présence militaire occidentale au Mali, semble désormais avoir changé son fusil d'épaule ", poursuit Zine Cherfaoui, toujours dans El Watan. Source M Afrique ( 14.01.2013 )

Hypocrisie
Voilà bien les propos d'un journal qui ne sert que le pouvoir en place ;
des gouvernants d'une incapacité à développer l'Algérie quand ils disposent de la rente du pétrole et gaz pour investir en évoquant à tout propos '' l'ex-colonisateur '' rendu responsable de ses carences au lieu d'assumer leurs responsabilités devant leurs populations

Des gouvernants peu enclins à respecter la liberté individuelle, ni à admettre le principe du débat public ;
in fine, au nom d'un prétendu islam, contre l'idée même de démocratie avait traduit sa philosophie totalitaire dans des lois de censure promulguées en 2003 ( lois dites : Bouteflika )

Il n'y a pas lieu, que ce journal approuve un changement de position politique de son gouvernement, de même, en effet, que ces gouvernants prennent l'initiative d'ouvrir un front militaire antiterroriste au sud des frontières de leur pays pour aider le Mali et le reste du monde à mettre hors d'État de nuire les terroristes

Pour ce canard boiteux, ou ces gouvernants à la tête de l'Algérie, pourquoi mettre en mouvement l'armée, le fanatisme islamique est moins dangereux qu'une démocratie telle la France ;
Où irait-on, ma bonne dame, mon bon monsieur si on autorisait le débat d'idées en Algérie, je vous le demande ?
Crab - 14 Janvier 2013

Suite :





Mali,France,El Watan,islam,salafistes,terroristes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.