mercredi 9 janvier 2013

Mariage gay - l'amendement socialiste sur la PMA retiré

 
[ La Procréation médicalement assistée ( PMA ) sera, comme le souhaitait le gouvernement, intégrée dans le projet de loi sur la famille, en mars et ne sera donc pas examiné dans le cadre du texte de loi sur le mariage pour tous - Extrait de presse ]

La Procréation médicalement assistée, est en effet un problème concernant tout autant les hétéros, les bi et les homosexuels
Que la PMA soit traitée dans l'examen d'une politique publique concernant '' la famille '' permettra ;
peut-être de faire comprendre que la PMA ne relève pas exclusivement d'un choix éthique ou d'un point de vue '' sain ou malsain '', sinon, là encore, il n'existerait pas de raisons valables d'interdire aux bi ou aux homos d'y recourir dans la mesure ou les couples hétéros disposent, déjà, du droit d'en user

Le problème sera de traiter de tous les modes de vies des françaises et des français qui ne sont pas tous assujetti au seul modèle de '' la famille ''
Un modèle de la famille imposé aux populations de notre pays par les pires violences dont ce sont rendues coupables toutes les églises de la chrétienté, les pouvoirs politiques pendant des siècles, et ce n'est ni les adeptes de l'islam ou du judaïsme volant au secours des évêques français qui le feront oublier

L'enseignement religieux repose sur un dogme prétendant détenir la vérité, se veut le seul à la détenir, de ce fait est inapte à respecter la liberté de conscience puisque la liberté de conscience ne s'enseigne pas

N'en déplaise à ces organisations religieuses qui, à travers leurs fables infantiles et égoïstes sur une présumée création ou encore sur l'origine des espèces, n'ont rien sut faire de mieux, d'un siècle à l'autre, que de sacraliser les patriarcats, aujourd'hui ;
avant même de parler du mariage qui de toutes façon est en voie de disparition dans l'espace public, entre-autres mode vie en couple, voire en tribu, au profit du Pax, ce qui importe c'est de vérifier s'il faut ou non encourager la natalité dans notre pays
L'on sait depuis toujours que les politiques populationnistes encourageant l'accroissement de la population * se retournent toujours contre les femmes ou la liberté individuelle dans tous les cas
*

Ces politiques natalistes font le jeu de tous ceux, notamment de monothéistes rétrogradent, d'autres à la tête des écoles confessionnelles qui ne veulent pas de l'égalité femme-homme, refusent le principe de l'autorité parentale dans leur seule vision sociétale de l'homme chef de la femme, donc le chef de la famille
À travers le débat du mariage gay se fait clairement jour la volonté des représentants des écoles confessionnelles d'en finir avec la laïcité, et l'opposition '' au mariage gay '' en est le révélateur, car les politiques natalistes ont toujours été soutenues par les '' clergés '' issus de toutes les confessions - ils savent que ces politiques sont les derniers remparts du patriarcat ;
exclure momentanément du débat la PMA est en tous cas une initiative des plus sages

Suite du dossier :

Crab - 9 Janvier 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.