vendredi 25 janvier 2013

Place Tahrir


Le Président Égyptien Morsi, hier, a eu le culot de demander à ses opposants qui se dirigeaient vers la place Tahrir de manifester de façon civilisé alors que l'islamisme et la constitution dont il se réclame sont aux antipodes des valeurs civilisatrices dignes d'un pays démocratique respectueux des droits de l'humain
Les manifestants ont passé la nuit de jeudi à vendredi sur la place Tahrir
Ils manifestaient cette fois, deux ans après avoir réclamé le départ de Moubarak, cette fois-ci, contre Mohammed Morsi, à l'invitation de l'opposition constituée surtout de laïcs et de libéraux     - Crab 25 01 2012

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.