jeudi 31 janvier 2013

PMA - GPA



Réponse aux lecteurs :
Je n'ai pas écris que j'étais pour ou contre la GPA, mais dans ce débat je constate que tout est prétexte à l'instrumentalisation des femmes qui comme toujours obéit aux même lois misogynes encrassant l'esprit de certains des députés et autres personnalités civiles et religieuses

En suivant je me suis élevé, cette fois, contre la discrimination subie par les enfants ( 44 actuellement ) issus de la gestation pour autrui
La GPA, se pratique généralement en cas d'infertilité féminine liée à l'absence d'utérus, ou à sa déformation
Toutefois, si, une loi autorise la PMA, la GPA pour toutes les femmes infertiles, les lesbiennes ou les couples gay, cela ne m'empêchera pas de dormir

Ce qui me '' chagrine '', ce sont les encouragements à la natalité, tant qu'il y aura, dans notre pays, plus de 4 millions de chômeurs, plus de quinze millions de précaires
Ma position ( non, pour autant dogmatique ), est qu'il est préférable de penser soit de parrainer ou d'adopter des enfants - Crab - 31 01 2013

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.