lundi 18 février 2013

Vive le Québec libre

Photo et propos modifiés

Nos amis les québécois en ont assez d'essuyer les plâtres, passés par la case où leur société accordait à l'anglo-saxonne ces derniers temps des '' accommodements raisonnables '' semblent, désormais, se diriger vers une laïcité de surcroît revendiquée à la française

La démarche est à souligner dans ce pays où les laïcs - dont parmi-eux les incroyants - ne supportent plus depuis longtemps les entorses concédés aux libertés collectives en vertu de la liberté individuelle et de la liberté religieuse

Je lis dans La Presse ( un journal Canadien ) que le gouvernement de Pauline Marois, lance une consultation des citoyens pour faire passer sa Charte de la laïcité !
[ Extrait : cette charte " proclamerait que le Québec est '' laïque '', '' neutre par rapport aux croyances ou non-croyances '', et que l'égalité entre les hommes et les femmes prime sur la liberté de religion
Par exemple, cela empêcherait un homme de refuser d'être servi par une fonctionnaire féminine au nom de ses croyances religieuses.

Il s'agirait, en outre, dans cette perspective d'interdire les signes religieux ostensibles comme le turban, le hidjab ou la kippa aux employés de la fonction publique, dont les infirmières et les enseignants ]

Cette Charte acceptée, serait une révolution dans ce pays et doit nous français et françaises nous interpeller, car dans notre pays il importe de ne pas se laisser endormir :
Pourquoi ?
Chaque fois qu'un '' responsable '' religieux est invité sur un plateau de télévision qu'il soit considéré '' modéré '' ou plus ou moins extrémiste n'est jamais invité pour lui apporter la contradiction un incroyant

Dans notre pays 74% des français considère que l'islam est incompatible avec les valeurs de la république qui sont celles cités plus haut sur cette page - seraient donc des imbéciles ou des ignares -

Samedi, dans '' on n'est pas couché '' ( daté du 16 02 2013 ), une émission de France 2 , l'imam Ghalghoumi musulman '' modéré '', régulièrement gravement menacé par d'autres musulmans, protégé à longueur d'année par deux gardes du corps est venu sur le plateau parler de son livre co-écrit avec David Pujadas contre l'antisémitisme et pour promouvoir la tolérance inter-religieuse

Pourquoi faire référence à la religion musulmane ( ou à tout autre religion monothéiste ) pour rappeler que l'antisémitisme et l'intolérance sont inacceptables puisque c'est une idée des '' ultras des lumières '', de nos jours un discours antiracistes, antisexistes, mais aussi contre l'homophobie particulièrement soutenu par les incroyants dont - entre-autres - les Femen ? ( Femen voir plus loin )

C'était '' mignon comme tout '' d'écouter '', appuyé par son compère ( du moment ) Pujadas, cet imam, sans pour autant lui jeter la pierre comme ne se privent pas de le faire notamment Pascal Boniface ( toujours grand défendeur de l'islam ), dans un article publié dans '' Le Plus '' ( daté du 14 02 2013 ) dans lequel il prétend que l'activité de Ghalghoumi dessert les musulmans, mais aussi un imam contesté par une forte majorité de musulmans qui le considèrent non représentatif de leur communauté ( sans blague ), donc illégitime ;
cependant à eux deux ils auraient pu m'émouvoir jusqu'aux larmes s'ils n'avaient omis ( et c'est bien dommage ) de rappeler, de préciser que le coran parle des femmes à la troisième personne*, ce qui fait, justement, l'incompatibilité de l'islam avec les valeurs de la république laïque, pour ce qui en est l'essentiel : l'égalité femme/homme - c'est en ce sens qu'il ne peut y avoir d'islam modéré ( de France, en France, ni d'ailleurs ) dans la mesure ou le coran n'est pas seulement un code sexiste mais aussi le code du refus de l'altérité, interdisant au nom d'Allah l'accès aux valeurs humaines, à l'universel, soit à '' ce qui rassemble, permet de vivre ensemble ''
Il en sera toujours ainsi tant que des musulmans n'admettront pas que le coran est un manifeste obsolète, affirmeront que c'est un livre incréé ! ( ? )
Porté par l'actualité, bien souvent je conteste le rôle que jouent, ( ce qui n'est pas systématiquement le cas de l'émission '' on est pas couché '' ), inconsciemment ou consciemment, quelques émissions ou journaux, diffusés par les chaînes de la télévision publique ou privée ne font pas l'effort '' de comprendre sur le fond que la France n'est pas le pays de 74% d'imbéciles, d'autant que ceux qui se livrent à d'acerbes critiques du texte '' sacré '' sont des femmes - mieux encore, bien souvent la plupart des femmes auteures de la libre critique de la religion sont originaires ( elles ou leurs parents ) de pays qui se réclament de l'islam ( l'admettre ou non, le coran en tant qu'idéologie non-critiquée pose problème...sinon il n'y aurait aucune raison d'en débattre )

Musique !!!
Après qu'il me soit parvenu le son des cloches depuis la nef de Notre Dame, d'une sonorité, d'une pureté et d'une ampleur inédite, d'une qualité de timbres antirépublicain à peine inimaginable ( par les dieux eux-mêmes ), je ne peux que revenir sur la finesse des propos tenus, notamment : par les ministres de l’Intérieur et des Affaires Étrangères contre les Femen
Manuel Valls, déclare dans un communiqué : « Ces agissements commis au sein même d'un lieu de culte, sont contraires aux valeurs républicaines qui offrent - faut-il le rappeler -, à chacun, la possibilité de s'exprimer librement. Si la laïcité permet à chacun de croire ou de ne pas croire en toute liberté, la République entend, dans le même temps, garantir à tous les croyants de pouvoir pratiquer leur religion dans la dignité et le respect mutuel. »

En réponse, « On n’a pas d’arme, on n’attaque personne. On vient délivrer un message là où il doit être entendu », a déclaré Julia, l’une des Femen

'' Il n'y a de mieux que mieux '', Premier ministre à l'époque, Laurent Fabius avait nié toute implication de la France dans l'affaire dite du '' Rainbow-Warrior '', grand menteur devant l'éternel, gentil amateur de carottes rappées, aujourd'hui ministre des affaires étrangères a déclaré sur les ondes que quand les Femen ( un mouvement laïc et féministe ) sont allées faire sonner les neufs nouvelles cloches dans la nef de Notre Dame pour fêter le départ d'un pape homophobe, éminent représentant d'un des pires parmi les pires patriarcats, était une exhibition inappropriée dans ce lieu, montre à quel point il importe dans notre pays de remettre '' la pendule républicaine parlante '' à l'heure de l'humanisme ou de la laïcité !
En attendant vive le Québec libre, dans un devenir laïque !!! - Crab 18 02 2013

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.