jeudi 21 mars 2013

Femmes sous-servitudes

Polyxène sacrifiée 


[ « Non Pyrrhus, non, Achille ne fut que mon ennemi, et ne fut jamais mon amant » …/... « J’ai souhaité de lui percer le cœur, je l’avoue ; mais non pas de m’assujettir ; j’ai désiré sa mort, et non pas son amour ; et j’ai enfin eu pour lui toute la haine que l’on peut avoir pour l’ennemi de son sang, pour le destructeur de sa patrie et pour le meurtrier d’Hector. » ]

La jeune et belle Polyxène, n'a pas de sang sur les mains, n'eut pas la lâcheté de consentir à épouser l'ombre d'Achille, durant ce funeste moment, marquant d'emblée son refus de rechercher toute compassion, dans son discours à Pyrrhus, mais de préférer lui prouver que la mort est mieux que la servitude - mieux de se montrer déterminée à hâter sa mort ]

Bien des siècles plus tard, c'est ce que chantera Carmen à la fin du dernier acte, préférant la mort au sacrifice de sa liberté

Femmes sous-servitudes
Les Frères musulmans du Président Morsi, se sont opposés, le 17 Mars dernier, à un texte de l’ONU sur les femmes, sous le prétexte qu’il mènerait à la « déchéance totale de la société »
Ces délégués n'ont pas appréciés les prises de décisions autonomes des femmes
Ils n'ont pas manqué de préciser qu’ils refusaient l’égalité totale dans la législation du mariage et qu’ils refusaient que les femmes se passent de l’accord du mari pour voyager, travailler ou utiliser des moyens contraceptifs, signent leur refus d’accorder aux jeunes filles une « totale liberté sexuelle »...ect...ect... de poursuivre sur ce même registre dans l'objectif de constituer un front pour refuser l'égalité femme-homme

Femmes sous-servitudes - propagande islamique
En France, il ne se passe pas un jour sans entendre parler d'islamophobie associée à l'idée que toute critique de l'islam est caractérisée par un racisme faisant suite à l'antisémitisme
Que faut-il comprendre ?
Ou bien ces clameurs sont le fait de gens qui manifestement n'ont pas lus le coran et de répéter tels des perroquets ce qu'ils entendent autour d'eux sans vérifier le bien fondé des accusations, sinon le fait de personnes hypocrites qui évitent soigneusement de démontrer en faisant référence aux textes mis en causes que le décryptage de cette religion n'est pas fondé, c'est le moins que je puisse dire
En effet il est facile de clamer '' l'islam, l'islam sans jamais rien dire précisément de ce que dit ou montre réellement la critique, c'est pourquoi, une fois de plus, en rapport avec l'actualité, une mise au point s'impose :

L'abaissement sacralisé du statut de la femme
Inventé par les monothéistes le coran est le texte le plus misogyne, le plus sexiste de tous les monothéismes, rédigé par des hommes sur mesure pour les hommes ;
le coran parle des femmes à la troisième personne, il est aisé de montrer le caractère infantile, profondément égoïste, donc sexiste de ce texte
Il suffit de passer en revue quelques sourates, de les réécrire à l'adresse de la femme de façon à souligner l'inégalité femme-homme définie dans le texte par les rédacteurs du coran
Un manifeste politique qui conduit à sacraliser l'abaissement du statut de la femme dans les sociétés ou milieux musulmans     - Crab - 21 Mars 2013

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.