samedi 30 mars 2013

Prostitution

in Secula Seculorum
Phrase terrible de Théophile Gautier : " La prostitution est l'état ordinaire de la femme. ", peut rappeler à bien des égards que, pendant des siècles et des siècles, '' l'inexistant droit des femmes à être indépendantes '' ne leur laissait pour la plupart d'entre-elles pas d'autres choix que la prostitution, de subir le mariage arrangé ou contraint, ou encore le mariage '' ordinaire '' sous la dépendance financière de l'homme, devenir nonnes rarement de gré, mais souvent forcées ou bien par la force des choses
Corps sous contrôle, condition de la femme dans l'obligation de vivre ( prostituée ou maman ) sous le regard du clan est encore une réalité dans le monde...y compris dans notre pays, sans que ce soit en France moins qu'ailleurs, fort heureusement, la règle générale ou inscrit dans toutes les mentalités ( Nos lois ont au moins le mérite d'interdire l'inégalité femme-homme )


Sécurité des personnes
'' le délit de racolage passif '' avait pour effet pervers d'instaurer une forme nouvelle de non-assistance à personnes en danger ;
cet article de la loi ne permettait pas d'assurer la sécurité des femmes ou hommes prostitués
Fragiliser '' économiquement, socialement et juridiquement '' les personnes prostituées ( dont une forte proportion d'entre-elles sont des '' victimes '' ), le délit de racolage ne faisait pas honneur à notre société !

L'article 225-10-1 du code pénal est abrogé
Voté par le Sénat, jeudi dernier, le texte sur le racolage passif prévoit de retirer du Code pénal ce délit institué par la loi sur la sécurité intérieure de 2003

Vidéos :

Abroger ce délit ne signifie aucunement admettre une quelconque forme d'impunité à l'égard des proxénètes - Crab 30 Mars 2013

Notes :
[ " L'amour c'est le goût de la prostitution ! " Beaumarchais ]

Suites :





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.