lundi 29 avril 2013

Crédible - pas crédible


Femmes photographes

Époques où le monde artistique en '' occident '', principalement masculin, leur refusait toute légitimité dans tous les domaines de l'Art, au cours du XIXe siècle un certain nombre de femmes se sont emparées de ce médium pour devenir de grandes photographes particulièrement sensibles et critiques à la représentation de la femme vue à travers les prismes culturels de la société
Pour ces femmes, le corps, sous toutes ses déclinaisons et manifestations, occupe le centre de cette pratique photographique
S'observe, à travers ce mode d'expression artistique dont se sont approprié certaines femmes, que c’est sur le corps que se cristallisent et se lisent les tensions et les enjeux identitaires, individuels comme sociaux

À notre époque ce n'est pas non sans raisons d'attirer l'attention, puisque dans notre pays, des mouvements, à l'Image du MRAP qui en outre a le culot de se prétendre antiraciste, n'ont toujours rien pigé à la réalité des manipulations de la condition de la femme fondées en référence à des textes de religions obsolètes, qu'utilisent pour asseoir la domination de l'homme sur la femme bon nombres de mouvements ou partis politico-religieux islamiques quand ils sont au pouvoir
Une longue histoire des luttes féminines dans notre pays, et pourtant le MRAP n'a toujours rien compris à l'émancipation de la femme par la femme
Sans scrupule le MRAP qui n'en est plus à une désinformation près, mais fait toujours mieux, je lis sur son site, ce communiqué daté du 11 mars 2013 :
Les femmes de Gaza doublement opprimées
Un marathon auquel devaient participer 551 Gazaouis, dont 266 femmes, ainsi que 256 coureurs internationaux, parmi lesquels 119 femmes, devait se courir le 10 avril à Gaza.
Suite au refus du Hamas de voir des femmes courir aux côtés des hommes, l’Agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), a annulé cette manifestation qu’elle parrainait depuis trois ans.
Le MRAP condamne l’attitude obscurantiste du Hamas et apporte tout son soutien au femmes de Gaza victimes d’une double oppression.
Ces femmes, qui subissent déjà les drames de l’oppression israélienne qui transforme ce territoire palestinien en camp à ciel ouvert, sont aussi les victimes d’un système discriminatoire sexiste inacceptable - Fin de citation

Un communiqué exemplaire de la propagande anti-israélienne dont le MRAP est coutumier
Eh bien non, les femmes de Gaza sont victime d'un racisme majeur *, au-dessus de toutes les autres formes de racisme ( y compris un racisme anti-blancs ), que l'on désigne par le sexisme, un sexisme aggravé qui trouve sa source dans le coran, un manifeste politique qui ne parle des femmes qu'à la troisième personne

Les femmes opprimées de Gaza sont, du moins ( avant tout-autres ) celles qui sont insoumises, par le fascisme islamique, ou, ce qui revient au même, par les différends '' codes de l'infamie '' en vigueur dans la plupart des pays qui se réclament de l'islam et non par je ne sais quelle vision politique de la condition de la femme qui proviendrait de l'État Israélien
En Israël comme en France la grande majorité de la population ne conçoit le '' vivre ensemble '' que dans de cadre de l'égalité femme-homme et la loi de nos deux pays permet aux femmes de vivre libre, autonome et indépendante financièrement des hommes ;
le contraire de la vision religieuse insupportable de la condition de la femme initiée par le pouvoir politique de Gaza et autres pays ou domine la religion musulmane
* : L'autre, cette inférieure

S'agissant d'une discrimination sexuelle courante dans le '' monde islamique '' perpétrée dans le cadre de cet événement ( sportif ), le MRAP au lieu de condamner sans réserves ce type de diktats, c'est à dire le sort que le Hamas réserve aux femmes de Gaza, et pas seulement dans le domaine des activités sportives ;
eh bien non, le MRAP profite de cette circonstance pourtant clairement sexiste, antidémocratique et habituelle dans un pays musulman pour conforter un mouvement de haine, qu'il ne se prive pas d'entretenir à longueur d'année, visant Israël alors qu'aucune des lois de ce pays ne prônent la discrimination sexuelle
... au lieu et place de condamner avec la plus grande fermeté les idéologies religieuses générées par le coran ou la sharia, reprises par des organisations religieuses musulmanes dans de nombreuses régions du monde ( y compris en France ), autant de codes sexistes institutionnalisés, voire constitutionnalisés dans de nombreux pays par des gouvernants islamiques, dont le Hamas

Rien ne me fera jamais changer d'avis, je mesure le niveau de civilisation d'un pays à sa capacité de promouvoir, sans concessions, l'égalité femme-homme, à combattre l'athéophobie, l'homophobie et à sa capacité à laïciser la société        - Crab - 29 Avril 2013

Suite :

Religion et immigration
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/03/20/religion-et-immigration.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.