mardi 2 avril 2013

Scénario islamique


Après la bataille
Dans ce pays si cher à BHL, où domine la religion musulmane, comme toujours '' les révolutionnaires '' ont gagné la guerre, notamment, ici, en Libye, plus particulièrement grâce à une erreur d'analyse de la France ( et non par faveur de je ne sais quelle divinité ) ;
ont certes gagné la guerre, plongé ce pays dans le néant en matière de liberté d'expression, quand à ce qui concerne directement la liberté ou l'autonomie des femmes, cruelle particularité sans cesse renouvelée, bafouée, méprisée, intolérable dans le désert monothéiste islamique Libyen, c'était donc, quoi qu'il arrive, perdu d'avance      - Crab 2/4/2013

Extrait de presse :
Deux militants politiques sont actuellement poursuivis pour avoir représenté le prophète Mahomet. Ils auraient repris une des fameuses caricatures de Charlie Hebdo
C’est ce que les expatriés en Libye appellent avec ironie une « Libyannerie » : l’histoire d’Ali Omar Tekbali est aussi invraisemblable qu’authentique.
Lors de la campagne pour les élections générales, en juin 2012, Ali Omar Tekbali, coordinateur politique du Parti national libyen (PNL), crée une affiche pour défendre les droits de la femme. On y voit une jeune fille qui se rend à l’Université. Autour, des hommes commentent. Parmi eux, une personne âgée barbue en habit traditionnel s’indigne : « Mon dieu, que fait-elle hors de la maison ? ». Ce personnage conservateur pourrait coûter la vie à Ali Omar - Fin de l'extrait


Égypte, citation : « Peu avant, le 8 mars, pour la Journée internationale de la femme, on a vu les femmes agressées et violemment battues par les islamistes qui affirment que la voix de la femme est une obscénité. C’est devenu le début du film » Yousry Nasrallah
Fin de citation

Le réalisateur égyptien Yousry Nasrallah, rapporte que lors d'un tournage à Naztlet El Samman : Une femme s’était disputée avec son mari parce qu’il fréquentait d’autres femmes, elle avait dit : « Si ça avait été une étrangère, je n’aurais rien dit, ça aurait juste été du travail. Mais pas avec des Egyptiennes  No comment

Notes :  " Nour Al Akl " ( l’esprit éclairé )
« Ceux que leur foi a dénué de tout humour quant au sujet religieux ont intérêt à quitter la salle tant qu’il en est encore temps !
Je suis athée, d’origine musulmane, mon mari est protestant, et alors ? On nous impose des religions mais, nous, on a le droit de choisir ! » Sophia Aram

Vidéo :


 
Suite :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.