vendredi 3 mai 2013

Les français ne sont pas des Lotophages


Dans la mythologie grecque, les Lotophages
( en grec ancien Λωτοφάγοι / Lôtophágoi )
sont un peuple imaginaire
cité dans
l’Odyssée d'Homère
Le Renard et le Corbeau

Suite à l'émission de C dans l'air, datée du Mai 2013, titrée : Quel regard sur le Front national ? Que pensez-vous des stratégies UMP et PS face à lui ? Craignez-vous la montée des extrêmes en politique ?

Douce France ?
Pour la plupart des analystes participants de cette émission, ( pratiquement toujours les mêmes, quasi fonctionnarisé pour '' les besoins '' du plateau C dans l'air ), en tout cas, une population '' d'analystes '' ronronnante plus préoccupée à se référer exclusivement à certains aspects du délire de Marine Le Pen ou de Jean-Luc Mélenchon, est devenu, initié par la routine, une pratique, reconduite d'un débat télévisé à l'autre, tellement, tellement jubilatoire qu'ils finissent toujours par masquer le sujet de débat : les véritables aspirations de la plupart de nos concitoyens

Le paysage politique n'est pas toujours celui d'un «  jardin extraordinaire »
Marine Le Pen n'est ni plus ni moins homophobe que d'autres, n'est pas pour autant spécifiquement habilitée, loin s'en faut, à organiser la réflexion ou convoquer le nécessaire débat public pour rétablir la laïcité sur l'ensemble de nos territoires * ;
cependant force est de constater que le Président François Hollande, à l'image de la droite avant lui, ne parle pas d'abroger le Concordat ni de supprimer ( ce qui est un détournement de l'argent public ) le financement en partie des écoles confessionnelles - donc n'entend pas rétablir la laïcité dans notre pays - Navrant
D'autre part, puisqu'il faut insister, la laïcité est indissociable de la nécessaire promotion ou du soutien, dans notre pays ( hors de nos frontières, notamment, en soutenant les démocrates contre les partis religieux ), de l'égalité femmes-hommes, du refus de toute discrimination sexuelle en affinant par la loi plus précisément les interdictions préexistantes de porter le voile dans l'espace public, de mettre en œuvre toutes les politiques publiques imaginables pour protéger efficacement la liberté individuelle de la femme que refusent ou tentent de mettre à mal les islamistes en France ( et partout dans le monde )
Pour info : Maison des femmes de Montreuil


Parabole de la paille et de la poutre
Lu dans la presse, c'est de noter la prétention de certains mouvements émanant de la population des États-Unis de juger pour mieux dénigrer notre pays, enclin, selon eux, à exercer une '' laïcité agressive '' ;
une remarque comble du ridicule puisque ce pays sectaire nord-américain ( donneurs de leçons ) ne voit pas la poutre qui lui obstrue le regard, la réalité lui échappe au point de ne pas se dire qu'il aurait bien des difficulté à porter à la Présidence un incroyant puisque une Constitution d'un archaïsme à toute épreuve oblige tout élu à jurer sur la bible avant d'entamer l'exercice du pouvoir ( c'est avec un infini plaisir, qu'en tant qu'incroyant, je leur rappelle cette parabole qu'ils sont censés bien connaître )

La laïcité
( sans adjectif ajouté ), dans notre pays, rappelle à tous les politiciens -nes de bien comprendre qu'ils sont au service de tous les citoyens et non au service d'une catégorie d'opinion religieuse ou autre ( d'autant que parmi nous tous les incroyants - dont je suis - n'entendent pas '' être bénis ''... )

L' Europe
La majorité des français aiment l'Europe pour y voyager pendant leurs vacances, de l'Europe politique '' ils n'en veulent pas '', mais ne sont pas contre une Europe fonctionnant tel un groupement d'intérêts économiques pour réaliser de grands projets ni contre une harmonisation de la fiscalité à seule fin de permettre une concurrence loyale entre pays

D'autre part, les français, au tout début, ont voulut l'Europe pour aider les pays les plus pauvres à sortir de la pauvreté et non pour qu'une partie de leurs ressortissants affluent pour s'installer, qui plus est, le plus souvent illégalement ( bidons-villes ou campements... ) sur notre territoire
Le sondage ci-dessous montre que la plupart des français aiment leur pays, et n'ont pas la moindre envie d'aller chercher du travail à Londres ou à Berlin

Citation :
En moyenne, 82 % des Français sont satisfaits de vivre dans leur région. Mais cette moyenne cache de grandes disparités. Les Picards sont les Français les moins heureux de vivre dans leur région : 66 % d'entre eux sont « satisfaits ou plutôt satisfaits » de vivre en Picardie. Ils sont les bons derniers, loin derrière les habitants d'Aquitaine et des Pays de la Loire dont la satisfaction monte à 93 %

L'Aquitaine et les Pays de la Loire (93 %), puis la Bretagne et l'Alsace (91 %) sont les 4 régions où les habitants sont les plus satisfaits de vivre. À l'inverse, la Haute-Normandie (74 %), la Champagne-Ardenne (73 %), l'Île-de-France (70 %) et enfin la Picardie (66 %) sont les 4 régions où les habitants sont le moins contents d'habiter

Le territoire peut schématiquement être découpé en deux parties : en plus des Alsaciens, les habitants de l'Ouest et du Sud sont plus satisfaits que la moyenne de vivre dans leur région, quand les habitants du Nord et du Centre le sont moins. BVA note enfin que les
« 18 ans et plus » sont le plus souvent satisfaits de vivre dans leur région (86 %). Au contraire, ceux ayant les revenus les plus modestes le sont un peu moins (78% de ceux dont le foyer gagne moins de 1500 euros par mois)
Étude réalisée par BVA par Internet.Échantillon de 6 468 personnes représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus - Fin de citation

N'en déplaise à '' qui de droit '', les français aiment la France
Les français ne sont pas des Lotophages, les seules personnes que je rencontre depuis plus de vingt cinq ans qui n'ont qu'une envie quasi obsessionnelle de quitter '' leur région '', sont des habitants des banlieues ou quartiers dits sensibles

Droites et Gauches ont fait leurs preuves - ne jamais espérer : FAIRE
Créer votre emploi - se regrouper pour créer des coopératives et court-circuiter bien des monopoles ou habitudes économiques, c'est l'autre façon de faire de la politique

Suite :

Crab - 3 Mai 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.