samedi 1 juin 2013

Le Sublime


Trois Femen prisonnières en Tunisie

Il faut croire, dans ce cas n'est-ce pas croire en soi ?
C'est le parcours du toujours mieux se connaître, s'approfondir des expériences que l'on a vécues, pour y gagner '' quelques certitudes ''

Faute de création il ne peut y avoir de créateur ;
donc, il n'y pas de monde en dehors de notre monde , il n'y a pas d'arrières-mondes pour penser notre monde - nous ne pouvons penser que dans ce monde - c'est notre monde, il faut s'y faire -

Le sublime me suffit
La spiritualité, ai-je souvent écrit, n'est pas un monopole des religions ;
dans toute l'histoire de la vie spirituelle de l'humanité, il n'y a jamais eu qu'un seul miracle, la musique et je n'imagine pas ma vie sans la musique

D'autre part je ne connais pas une seule religion monothéiste qui à un moment ou à un autre ( dans ses textes ) ne justifie pas un génocide * ( y compris dans la bible pour n'oublier personne ) sans que cette observation veuille minimiser les plus terrifiantes persécutions, parmi les plus connues ou parmi les plus récentes, générées par les nazies

Le génie ( les )
Les droits et devoirs égaux sont, pour tous les citoyens et citoyennes, parfaitement légitimes et universels, c'est le propre de la démocratie
N'en déplaise aux primaires, '' les égalitaristes inconditionnels '', l'inégalité naturelle est une réalité qui se démarque, crée les différences au point de se distinguer de l'égalité des droits, dont nos génies sont les plus '' dignes représentants '' : tout le monde, ( même éduqué ), ne sera pas Mozart *, Bach, Nietzsche, Einstein, Dawkins ou Onfray - ô combien je le regrette, mais c'est ainsi que va le monde ( le nôtre )
Paradoxal, mais coutumier
Le refus de nommer les choses, quand j'entends que le CFCM réitère sa demande de dissocier la religion musulmane de la violence commise en son nom, en évitant l'usage abusif du terme
« islamiste » ou « islamisme » qui entretient inévitablement la confusion et l’amalgame selon ses représentants '' les plus éminents ''
Dans ce cas, le coran *, la sunna, la sira doivent-être sortis des bibliothèques pour ne garder à disposition que les livres dont l'humanisme ou la volonté de ne pas matérialiser la volonté de domination est indiscutable

La langue de l'islamisme
Sur un site islamiste ( genre oumma ) à propos des trois Femen françaises, venues à Kairouan devant les grilles du Palais de Justice soutenir Amina, parler d'un tumulte provoqué par « trois créatures au seins nus »
Si, si, si, vous avez bien lu, ce ne sont pas trois jeunes femmes mais des « trois créatures au seins nus », car tout le monde sait que pour les islamistes les femmes n'ont pas de seins ( ni de chevelures au vent ) - bon, ce niveau ou degré incommensurable de crétinerie ne fait pas vraiment rire quand je pense à toutes ces femmes refusant de se soumettre ou vouloir, tout simplement, se réapproprier ou encore ne pas accepter de mettre leurs corps sous la coupe des desideratas d'hommes et de femmes misogynes          Crab - 1 Juin 2013

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.