lundi 15 juillet 2013

FEMEN


Un hommage à la vie et à la jeunesse : 
un timbre à l’effigie des Femen

Avant propos :
Sur le réseau Twitter, Xavier Cantat, conjoint de l'ex-dirigeante d'EELV, s'était dit " fier que la chaise à ( son ) nom reste vide au défilé de bottes des Champs-Élysées "

Le sectarisme des écologistes commun à la plupart d'entre-eux n'est plus à démontrer ;
favorables aux communautarismes, c'est tout à fait dans l'état d'esprit d'Eva Joly qui durant la campagne des Présidentielles proposait la suppression du défilé militaire du 14 Juillet, un des symboles de la république : l'expression du rassemblement de la Nation au nom de la liberté défendue par le peuple souverain ( aux armes citoyens ), contre tous les arbitraires, pour porter la démocratie

Discriminations :
Piqûre de rappel : Eva Joly proposait d'instituer un jour férié pour le judaïsme et l'islam, mais pas pour les incroyants
Fort heureusement dans notre pays les incroyants, les croyants sans confessions, sont majoritaire, laïcs pour la plupart : judicieusement, in fine, les électeurs, massivement, n'ont pas voté pour elle
Que les écologistes s'occupent d'écologie, c'est ce qu'ils ont de mieux à faire !

FEMEN et Droits de la femme :
Bien qu'il soit dit, dans '' la déclaration des droits de l'homme et du citoyen '' de 1789, que nous sommes tous égaux, néanmoins il est bon de rappeler, pour l'essentiel, à toutes les personnes de bonne volonté :
a/ Les droits de la femmes, plus particulièrement l'accès à la contraception, ( IVG, pilule du lendemain ) ;
libre, autonome, financièrement indépendante de l'homme, mais aussi, de préciser avec force, que la femme est l'égale de l'homme et non complémentaire, que son corps n'est l'honneur de personne - ce qui justifie, à notre époque, le refus républicain du communautarisme
b/Le droit de ne pas croire ( liberté d'expression et de conscience ) et de le revendiquer selon le principe même de la loi de la laïcité de 1905

Ici je reviens sur les méthodes entreprises pour dévoyer la laïcité sur des terrains qui n'ont d'autres objets que de tenter de semer la confusion dans les esprits, notamment :
L'abattage rituel, en premier ne relève pas de la laïcité mais du refus d'étourdir l'animal avant de le tuer – inutile d'aller chercher midi à quatorze heures, cela relève, tout simplement, d'une sauvagerie envers les animaux perpétrée au nom d'une croyance
En revanche dans un second temps l'abattage rituel est une atteinte à la laïcité dans la mesure ou les citoyens consomment des viandes d'abattages rituels non étiquetées, payent sans le savoir une taxe servant au financement de mosquées ce qui en outre affiche un mépris de la conscience athée
Sur ce point le conseil constitutionnel en admettant ( récemment ) que la laïcité pouvait cohabiter avec le Concordat cautionne le détournement de l'argent public pour rémunérer des enseignants en religions ( dénature la loi de 1905 )
Le financement en partie des écoles confessionnelles, c'est aussi un détournement de l'argent public pour maintenir les privilèges de quelques organisations au détriment de tous les contribuables non concernés par les religions        Crab 15 Juillet 2013



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.