samedi 3 août 2013

L'islam politique


Jeannette Bougrab

« Il ne peut exister d' islamisme modéré, ni de charia light. » Cette phrase de Jeannette Bougrab ( datée, et fortement décriée, sous le gouvernement F. Fillon ) dont la justesse est toujours d'actualité, doit inciter le gouvernement à changer de fond en comble sa politique internationale

Le spectre de l'absolutisme :
03/08/2013
Lu dans la presse : Dans un message audio posté samedi sur des forums jihadistes, le chef d'Al-Qaïda a de son côté accusé les États-Unis d'avoir " comploté " avec l'armée égyptienne et la minorité chrétienne copte pour faire destituer Mohamed Morsi - Fin de l'extrait

Ce communiqué démontre, une fois de plus, que les frères musulmans et Al-Qaïda sont solidaires, totalitaires ils voudraient faire de l'Égypte un pays islamique, dans le plus grand mépris de la conscience des non-musulmans ( y compris de celle des incroyants )

Lu dans la presse : Le vice-président par intérim et prix Nobel de la Paix Mohamed ElBaradei a estimé qu'il ne pourrait pas contenir longtemps les faucons du gouvernement et de l'armée qui, fort d'un soutien croissant de la population, prônent la manière forte contre les manifestants islamistes.
" Des gens sont vraiment furieux contre moi parce que je dis: prenons notre temps, parlons avec eux. L'humeur, maintenant, c'est plutôt +écrasons-les ", a-t-il assuré dans un entretien avec le Washington Post, ajoutant: " Je tiens le fort, mais je ne tiendrai pas longtemps " - Fin de l'extrait

Idéologie victimaire :
User de façon disproportionnée de la force ferait le jeu des pro-Morsi, il ne faut jamais perdre de vue que les islamistes quand ils ne détiennent pas le pouvoir ont besoin de martyrs pour se faire passer pour des victimes

En terre d'islam prime la persécution :
Ce qui caractérise l'islam politique, c'est le recours à la violence, quotidiennement, contre les non-musulmans, c'est le fait de l'islam politique ;
à la lecture du coran, il ne peut en être autrement, l'islam ne peut être que politique, le texte génère, justifie toutes les idéologies autorisant la traque des non-musulmans, d'où la nécessité pour le monde arabe, iranien et turque de dé-islamiser leurs pays comme en France nous avons su dé-christianiser pour obtenir la laïcité

La Saint Barthélémy au quotidien, ce sont les luttes sectaires entre factions rivales de l'islam, ( chiites-sunnites pour les principales )

Avec des fonds provenant des riches pays ( totalitaires ) pétroliers les méthodes des partis islamiques sont invariables : acheter des complicité populaires ( en œuvrant essentiellement dans les milieux pauvres ) pour parvenir à quadriller un pays en vue d'une prise du pouvoir que ce soit par le jeu électoral ou la violence
Mais dans tous les cas, une fois au pouvoir primera la violence islamiste faite aux femmes et au non-musulmans


Hypocrisie :
certains '' bien pensants '' dans notre pays auraient préféré que l'armée égyptienne se range du coté des pro-Morsi, c'est tout simplement grotesque ; il y quelques mois de cela, militante place Tahrir, une vieille femme disait devant les caméras que l'on peut toujours discuter avec les militaires mais pas avec dieu * ( * : sous entendu les islamistes )
[ rappel : la communauté internationale ne se mobilise toujours pas pour faire libérer les incroyants emprisonnés dans le '' monde musulman '' ]            Crab - 3/82013

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.