lundi 12 août 2013

Menacée de mort


Menacée de mort et qualifiée d'antisémite, une sénatrice UDI porte plainte

Sylvie Goy-Chavent


Lu dans la presse en ligne :
Sylvie Goy-Chavent, sénatrice UDI, a décidé de porter plainte suite à des menaces de mort. Rapporteure de la mission sénatoriale d'information sur la filière viande, la sénatrice proposait, en juillet dernier, que soit imposé un étiquetage des viandes abattues sans étourdissement. Ce qui est le cas dans les rites casher et halal, rappelle France Info.
Cette proposition de l’instauration d’un étiquetage obligatoire du mode d'abattage selon des modalités non stigmatisantes a valu à la sénatrice UDI des menaces de morts et la qualification d’antisémite. Dans un courrier datant du 29 juillet adressé au président de la République, elle expliquait avoir été « victime d'insultes graves à caractère raciste, de diffamations publiques et de menaces de mort sur Internet ».
Des propositions stigmatisantes selon les associations juives et musulmanes
Dans un article du 13 juillet, le webzine d’opinion JSS News s’interrogeait sur les positions de Sylvie Goy-Chavent avec un titre équivoque: « Abattage rituel: interdit en Pologne, une sénatrice antisémite ( ? ) tente de l'interdire en France ». Ces accusations font référence à des propos tenus par la sénatrice UDI en commission face à des représentants de la communauté juive. Elle affirmait que l'abattage rituel prolonge la souffrance de l'animal, rappelle le Figaro. Des propos qui ont provoqué l’ire des associations juives et musulmanes. 
« Un marquage spécifique est stigmatisant et accréditerait le préjugé que les Juifs seraient cruels », a déclaré le président du Consistoire central, Joël Mergui. Dalil Boubakeur, le président du Conseil français du culte musulman, a aussi estimé que l'étiquetage risquerait « de stigmatiser les communautés musulmanes et juives ». Cette méthode d’abattage sans étourdissement est, depuis longtemps, la cible des critiques des associations de défense des animaux - Fin de l'article

L'idéologie victimaire pour masquer des pratiques moyenâgeuses indignes d'une société humaniste
Joël Mergui et Dalil Boubakeur se sentent " stigmatisés " [ ??? ]
Grosse blague ; que dire du consommateur tenu dans l'ignorance sur l'origine des viandes, mais avec les religieux ou leurs clergés le principe est toujours le même se faire passer pour des victimes pour continuer de bénéficier de privilèges tous plus antidémocratiques ou plus anti-laïque les uns que les autres
[ Rappel : Joël Mergui et Dalil Boubakeur parlent au nom des juifs et des musulmans, hors les juifs ne sont pas tous des croyants, loin s'en faut, d'autres parts il bon de préciser que parmi les populations issues des pays où domine la religion musulmane ( concerne, aussi, en partie, ceux de leurs enfants nés en France ) ne sont pas tous croyants ni tous '' obligatoirement '' musulmans ]
Rappel : sur ces produits, le consommateur qu'il soit incroyant * ou croyant d'autres confessions paie une taxe pour financer la construction de mosquées
* : Ce qui est un comble, notamment quand on observe dans les textes le nombre important impressionnant de verset ou sourates athéophobes

C'est un droit d'être informés sur ce qu'on mange et de savoir comment les bêtes ont été traitées
Rare de voir les Associations de protection des animaux monter au créneau, pour exiger des pouvoirs publics l'interdiction d'abattre les bêtes sans étourdissement
Imposer au plus tôt, un étiquetage précisant le mode d'abattage, disent certaines associations
Non ! L'intelligence c'est de mettre fin à un privilège d'une absurdité qu'il n'y a plus lieu de maintenir dans une société qui ce veut porteur de valeurs humanistes et civilisatrices

Régression de l'intelligence
Un manque de liberté d'esprit des plus surprenant, c'est de constater que trop peu d'élus de la nation ou de personnalités de la société civile n'élèvent leurs voix contre cette pratique déshumanisée d'abattage d'animaux sans étourdissement        Crab 12 Août 2013

Il y a quelques temps... j'écrivais :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.