lundi 2 septembre 2013

Athéophobie - Brève -

( Image détournée ) : L'insoumise


Rappel des faits :
Jabeur Mejri ( un des deux athées de Mahdia ), le 26 Juin 2012, avait été condamné à sept ans de prison et demi ferme et de 1200 TND d’amende pour publication de photos '' insultant le Prophète '' sur le réseau social Facebook, par la Cour d’Appel de Monastir pour avoir écrit qu'il était athée
Jabeur Mejri explique que ces publications sont dues à ses convictions car il ne reconnaît pas la religion musulmane. Il déclare être athée et dit avoir par le passé demandé l’asile politique en Israël et aux États Unis
Ce mode de penser relève, ni plus ni moins, de la liberté d'expression, un droit imprescriptible inscrit dans les droits de l'humain et du citoyen

Ghazi Béji, ( son partenaire est toujours réfugié en Europe ), exprimait son athéisme, parlait de ses déboires quotidiens à cause de ses convictions, avait largement exposé sa version des faits par rapport à l’affaire des photos
Si Ghazi Béji a pu témoigner, c’est parce que, lucide sur la Justice de son pays, il avait choisi de s’enfuir de la Tunisie, évitant ainsi de se faire arrêter et de finir en prison

La place colossale qu'occupe l'athéophobie dans la religion musulmane, vient tout de suite après les discriminations envers la femme et avant même les juifs ( ce qui n'est pas peu dire ) ; pas un seul verset du coran ne dit du bien de l'incroyant, ce qui ne manque pas de générer '' un monde '' de la haine de l'autre : le différend
Dans notre société, il est remarquable d'observer de plus près les associations qui se prétendent antiracistes, curieusement ne critiquent pas les chapitres athéophobes ( notamment ceux, figurant dans les textes, abusivement, '' dits sacrés '' comme la bible, la torah et le coran, qui contiennent de nombreux passages contraires aux plus élémentaires des droits de l’homme et de la femme ) ni ne s'inquiètent pas du racisme anti-athée et antisémite proliférant dans certains des quartiers de nos villes
Un racisme aggravé dans les pays dominés par les musulmans, alors que toute personne qui critique les religions, successivement, se verra traitée d'islamophobe ( sous-entendu raciste *1 ), voire christianophobe ou judéophobe
* 1 : Nuance de taille : sur l'ensemble de la planète, à notre époque, à la différence des autres religions ( judaïsme et christianisme ) , seul le dieu musulman tolère l'emprisonnement ou l'assassinat d'incroyants

La parole du dieu musulman en Tunisie
Si l'on se réfère aux propos d'une lâcheté inouï de l'imam, de Mahdia, la vie de Jabeur Mejri est menacée : comme le vante ce salafiste, chaque nouveau prisonnier doit déclarer le motif de son inculpation et sera traité par les détenus en fonction de ce motif. « Et au moment où Jabeur va dire qu’il a insulté Dieu et son prophète aux autres prisonniers, sa vie se transformera en un vrai enfer… » Précisait l’imam qui ne cachait pas sa satisfaction

Heureux, qui comme Ulysse, fit un beau voyage
Ici, il faut se rappeler, quand François Hollande s'est rendu en Tunisie, les trois Femen, quelques jours auparavant, grâce à la mobilisation de la communauté internationale, avaient été libérées, mais ce jeune homme incroyant était, et est toujours, à ce jour, en prison ;
ce qui n'a pas empêché, F. Hollande, lors de son déplacement en Tunisie, de déclarer que « l'islam est compatible avec la démocratie... » devant des gouvernants et l'Assemblée tunisienne dominées par des islamistes - rien ne l'obligeait à dénier la réalité [ ??? ]

Le devoir de laïcité
Hors un parti politique, quelque soit sa sensibilité, se doit d'être au service de tous les citoyens - les mots ont un sens : faut-il rappeler qu'un parti politique, dans une démocratie, est obligatoirement laïque, c'est à dire ouvert à tous : incroyants ou croyants de toutes confessions ?

Silence radio
Sur le sort réservé aux incroyants dans '' le monde musulman '', silence radio ( au sens figuré, comme au sens propre ) de la France, de nos '' grands '' médias et du manque de lucidité ou de courage de la communauté internationale
Dans une démocratie prime le droit de ne pas croire ou de croire
Ce n'est pas le cas en Tunisie, la Tunisie est tout ce que l'on veut, sauf une démocratie

En France
Faut-il s'étonner du peu d'empressement des gauches ( verts en prime ), de ce gouvernement de gauche, mais aussi des centres et des droites, à œuvrer de concert pour réaffirmer ( rétablir ) la laïcité dans notre pays ?        Crab 2 Septembre 2013

Suites :

Charte de la laïcité :

Observatoire de l'athéophobie :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.