lundi 23 septembre 2013

La Duflot des villes et le Hulot des champs


Liminaire

Dans l'actualité, de cette fin septembre, N. Hulot n'en fini pas de régler ses comptes avec les Verts



Les temps présents d'un bout à l'autre du spectre ou le désordre des choses suivant un échange entre Changelejeu et Vertsurrané



Changelejeu

L'une chante la ville au gouvernement, pendant que l'autre, confiné par défaut dans la grande jarre d'un champ toujours en friche, l'érode sans fin de ses ultimes pleurs



Vertsurrané

Mais, de qui parlez-vous ?



Changelejeu

Vraiment, vous ne voyez pas ?



Vertsurrané

Franchement non !



Changelejeu

Même pas le plus petit souvenir des joutes infantiles, guerriers et meurtriers observés durant les primaires organisées par votre parti avant le début de la campagne des présidentielles



Vertsurrané

Pas vraiment, non !



Changelejeu

En fait, j'ai de fortes raisons de penser que vous ne tenez pas vraiment à en parler ;
notez bien, que vous n'êtes pas seul, au sein de votre mouvement, vous êtes au moins soixante dix pour cent dans ce cas



Vertsurrané

Ça me rassure, mais, est-ce si important ?



Changelejeu

Il me semble, souvenez vous qui a dit : « À quoi bon me faire la danse du ventre pendant des années pour que je vienne les rejoindre ? [...] Mamère m'a dit que j'étais le seul candidat possible. Et pourtant, il fut le premier à m'envoyer des banderilles à partir du moment où je me suis présenté. »



Vertsurrané

Hulot ?



Changelejeu

Oui, mais ce n'est pas tout !



Vertsurrané

Ah bon [ ? ]



Changelejeu

Ne dit-il pas, et ce n'est pas rien, à propos de Dany, et de Cécile : « Je ne sais pas comment faire avec ceux qui me tendent une main et me poignardent de l'autre. C'est un exercice dans lequel Dany est passé maître ». [ Cécile Duflot n'a pas ] « tenu la primaire ». Car la campagne n'a été faite que de « stratégies minables, ( de ) petites alliances, tout au ras du sol » ?



Vertsurrané

Oui, bon d'accord



Changelejeu

Mais, à mon avis, la palme revient, ici, je reprends son expression de la « gentille petite dame » sa rivale, quand Eva Joly, devient « dure » et « méprisante », où dès sa déclaration de candidature « les flèches empoisonnées fondent » sur lui, et où il passe son temps à se « justifier » sur les sponsors de sa fondation et ses positions passées plutôt favorables au nucléaire



Vertsurrané

Bon, bon, et vous en penser quoi ?



Changelejeu

Mon avis est une chose, mais la sanction infligée à E Joly par l'écrasante majorité des françaises et des français montre que votre parti aurait mieux fait de parler d'écologie aux électeurs sans s'embourber dans les problèmes de société pour lesquels il ne sait pas faire preuve de la plus petite compétence



Vertsurrané

Quels problèmes de sociétés ?



Changelejeu

Je constate que tout près de deux ans passés, sur le fond de votre échec, vous ne vous êtes toujours pas posé la moindre question ;
vraiment, je me demande quoi en penser [ ? ]



Vertsurrané

Mais___mais vous, vous avez bien une idée [ ? ? ? ]



Changelejeu

Enfin Vertsurrané, il m'apparaît que cela n'aurait pas dû vous échapper que votre candidate proposait, ce qui de toutes façons était ridicule, un jour férié pour le judaïsme et l'islam sans rien prévoir pour les incroyants

Que Cécile, à son tour, dans le plus grand mépris de la conscience des incroyants et de leurs enfants, voulait introduire la culture religieuse à l'école



Vertsurrané

Et alors, où est le mal ?



Changelejeu

Je pourrai vous répondre, pourquoi ne pas instituer plus d'une trentaine de jours fériés pour probablement plus de trente religions connues sur notre territoire bien que les incroyants et les agnostiques soient majoritaires en métropole

Mais il me paraît plus judicieux de vous rappeler que le rôle de l'école c'est d'enseigner que l'Évolution n'est pas une théorie, ni une croyance, mais un fait et non de '' sensibiliser '' les très jeunes enfants à des croyances diverses et variées relevant strictement des convictions privées d'une partie des parents d'élèves

Sans compter que toute évocation des idéalismes religieux sans en contrepartie évoquer les modes de pensées des incroyants marquerait un retour à l'obscurantisme et la fin de l'école laïque dont la fonction est d'accueillir, à égalité de droits, les enfants d'incroyants ou de croyants        Crab - 23 Septembre 2013



Suites :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=la%C3%AFcit%C3%A9-+politique+et+soci%C3%A9t%C3%A9


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.