lundi 9 septembre 2013

Le déni socialiste


Face aux communautarismes, Vincent Peillon présente sa " charte de la laïcité "

Comment peut-on prétendre réaffirmer la Laïcité sans rappeler qu'elle a été édulcorée tant par les droites que les gauches, pour des raisons bassement clientéliste, durant ces vingt dernières années ?

Une seule loi est claire '' l'interdiction du voile intégral ou de la burqa dans l'espace public '' qui met fin au tentatives '' religieuses '' de nier l'identité de la femme ( sans que soit dit aussi clairement dans l'énoncé même de la loi )


Hors tous les voiles, ne reflète pas seulement je ne sais quel « droit de se mutiler », ils sont le marqueur d'une discrimination sexuelle inacceptable dans une société évoluée qui se doit de porter le seul message qui vaille auprès de tous et plus particulièrement des jeunes générations ( dont en priorité les écolières et les écoliers )  : le respect de l'égalité femme-homme

Pourquoi nier, quand dehors du coûteux et inacceptable Concordat, du détournement de l'argent public pour financer en partie des écoles confessionnelles ( majoritairement catholiques ), un état de fait encourageant certains groupements de musulmans de se livrer à toutes sortes de tentatives pour s'attaquer à la laïcité plus particulièrement à l'école

Les religieux savent parfaitement que les enfants sont influençables et qu'il est facile quand ils sont en bas âge de leur inculquer toutes sortes de croyances au lieu de les aider à apprendre '' comment penser '', à ne pas se référer exclusivement aux expériences des autres, d'où pour eux une constante : obtenir l'interdiction à l'école d'enseigner que l'univers n'est pas une création, hors l'univers a une histoire, de tenter d'imposer l'idée que l'évolution n'est pas un fait mais une théorie ou une croyance, ni que la physiologie ne permet aucune grossesse en dehors de la sexualité ou sans le recours éventuel à une insémination artificielle, autant de réalités biologiques sans rapport avec je ne sais qu'elle intervention divine

Il faut être aveugle pour ne pas reconnaître que c'est essentiellement en milieu musulman que l'on inculque aux enfants que la Shoah est une invention de l'occident pour justifier la création de la Nation Israélienne

Même si l'affichage d'une charte fait sens, ce n'est pas aider les enseignantes et les enseignants quand dans l'actualité, il ne s'agit pas ça et là, comme le dit, ce matin, le ministre Vincent Peillon sur BFMTV, de quelques faits divers : la contestation des cours d'histoire, de science ou de refuser l'éducation sportive mixte au nom de la religion musulmane connaît une certaine ampleur ( quand ce ne sont pas les cours d'éducation physique tout court ) - donc pourquoi ne pas affirmer hautement que ces comportements doivent cesser pour évoquer l'échec de la République quand convaincre, dit le ministre, ne suffit pas - faire preuve d'une telle mansuétude c'est ignorer, purement et simplement la nature du fanatisme, sinon il faut y voir une attitude ( moins naïve ) dictée par des considérations clientélistes...et là, c'est extrêmement grave de faire joujou avec le pacte républicain

Une situation telle, dans l'école laïque, que certaines enseignantes et enseignants ne s’aventurent d’ailleurs même plus à transmettre des parties de programmes.
Certains cours sont utilisés pour faire passer ses propres idées ou sentiments. Ainsi en est-il par exemple de la Shoah ou encore du statut de la femme et sans une réforme profonde de la carte scolaire les idées communautaristes ou ethniques ne feront que se maintenir ou croître

Est-ce que la classe politique à conscience que beaucoup de gens, toujours plus nombreux, craignent une guerre civile dans notre pays comme c'est le cas partout dans les mondes communautaristes, mondes, rien ne sert de le nier, dominés par les musulmans ?

Mais pour Dalil Boubakeur « 90% des musulmans vont se sentir visés » alors qu'il ne peut ignorer ( entre-autres ) qu'aucun des voiles '' islamiques '' n'a le moindre rapport avec sa religion :

Pourquoi ce gouvernement, comme ses prédécesseurs, n'interdit pas clairement, dans les cantines scolaire les repas halal et sur le plan national l'infâme abattage rituel ?

Pourquoi ce matin le ministre, du bout des lèvres, parle de croyances et d'agnosticisme, sans doute pour éviter de dire que la république laïque protège les incroyants, les agnostiques, les déistes sans confessions majoritaire dans notre pays, et les croyants non pratiquants ou pratiquants minoritaires ?
Oui pourquoi ce refus d'évoquer clairement que la laïcité c'est le droit de ne pas croire, de douter ou de croire ?
Qu'elle autre signification, sinon que, tout simplement, le ministre comme ses prédécesseurs méprise plus particulièrement la conscience des incroyants, de ceux qui doutent et de tout ceux qui ne veulent pas, un tant soit peu, du plus petit abaissement du statut de la femme            Crab - 9 Septembre 2013

Suites :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.