vendredi 11 octobre 2013

Islamiens-slamiens


Le poète syrien Adonis

Les '' islamiens-slamiens* '' sont-ils modérés ? Pour le poète Adonis, ( un point de vue que je partage, si je le lis bien ), rien n'est moins sûr
* : Cette définition se justifie dans la mesure où les islamistes sont les premier à faire accroire cette idée que toute personne née de parents musulmans est musulmane ( exemple : par l' interdiction xénophobe et raciste de l'apostasie)

Un Nobel des temps perdus
Selon la critique, Adonis poète syro-libanais, [ citation : ...qui a apporté à la poésie arabe une nouvelle écriture, faite de rupture et de rigueur, d'invention et de beauté, dans une langue riche et complexe.
Quand on entend Adonis réciter sa poésie dans cette langue pure et recherchée, on réalise combien cet homme a du talent et a un imaginaire qui va loin sans jamais tomber dans l'anecdotique ni dans l'exotique, encore moins dans le politique. Mais les Nobel tiennent compte du critère politique. Couronner aujourd'hui un poète syrien, même s'il est aussi libanais, ne ressemble pas aux pratiques de ce Comité. Quant à la situation de son pays, Adonis est clair : "Ce qui se passe en Syrie et qu'on appelle révolution n'en est pas une. Il se passe des choses contraires au principe même d'une révolution" ; et, sur le Printemps arabe, il a été assez sévère, trouvant qu'à partir du moment où les mouvements religieux s'en étaient emparés, il n'y avait plus d'espoir - Fin de citation ]

Dites cela en France ( je ne m'en prive pas ), c'est vous entendre accuser d'islamophobie ce qui en soit n'est pas grave, mais le sous-entendu raciste montre ou est révélateur de pratiques à rapporter aux agissements des élites clientélistes dirigeantes des gauches ou de groupes d'écologistes
La notion d'islamophobie * sert essentiellement à cautionner le pouvoir que la religion exerce contre la liberté de penser ( entre-autres, apostasie et blasphèmes interdits ) et pour contraindre les femmes à se mouler, et à se maintenir par '' la soumission consentie '', dans le rôle subalterne qu'on leur assigne
Je place '' la soumission consentie '' entre guillemets car en réalité c'est de femmes sous servitudes dont il s'agit ( en référence aux femmes qui prétendent se voiler volontairement )

* : Adonis, ne dit-il pas, [ Citation : …qu'aujourd'hui, dans le monde arabe, " la parole est considérée comme un crime ", s'est élevé contre la censure, le terrorisme des fanatiques qui cherchent à ce que les poètes se taisent. Il est le témoin dévasté de la décadence de ce monde arabe gangrené par l'islamisme radical qui ruine toutes les espérances de modernité et de progrès. Il se réclame de la laïcité et revendique sa liberté de conscience, ce qui n'est pas du goût de tout le monde dans les pays arabes.
Il a rappelé aussi que la langue arabe est liée organiquement au corps et que la musicalité de cette langue vient de chacune des parties du corps. Il aime aussi indiquer que cette langue " n'a pas encore d'écrivain à sa mesure ". Poète de la modernité absolue, Adonis aime surprendre en donnant au sexe la place qui lui revient dans une poésie qui englobe les choses de la vie et de la mort.
" Pareils à des sources gelées, ses sens explosent lorsque ma main droite gratte la poitrine du rêve qu'elle me raconte avant de s'endormir alors que ma main gauche découvre la peau d'un autre rêve ", écrit-il dans un de ses derniers textes ( traduits par Vénus Khoury-Ghata ) - Fin de citation ]

Pas si sûr,
dans ces mondes asphyxiés par la religion où les musulmans hélas sont majoritaires, sont les pires ennemis déclarés de la liberté d'expression, à plus fortes raisons quand ils sont au pouvoir, malgré cela, je suis un peu moins pessimiste que Adonis ;
il démontre par son œuvre poétique que la religion n'est pas à elle seule dans l'islam toute la culture, mais n'en est que la branche malade, c'est en ce sens que je propose toujours inlassablement de soutenir toutes ces femmes et hommes arabes, iraniennes ( et autres, y compris dans certains des quartiers de nos villes ) qui ont entrepris de dé-islamiser leurs pays, because peu persuadés que l' '' islamiens-slamiens '' soit l'avenir de l'homme, et encore moins l'avenir de la femme
Crab 11 Octobre 2013

Suites :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.