jeudi 7 novembre 2013

Le droit de dire



Crimes contre la démocratie
Prendre fait et cause pour dénoncer l'assassinat des deux journalistes de RFI, crimes contre des personnes, crimes contre la liberté d'informer, crimes contre la démocratie ne doit pas faire oublier que le droit de dire ou de s'exprimer est menacée partout dan le monde
Le Président François Hollande s'était rendu en Tunisie quand dans ce pays deux incroyants étaient condamné à être emprisonnés ( l'un des deux est toujours en prison, l'autre s'est réfugié en Europe )
Sur place face aux islamistes au pouvoir il n'en a pas dit un mot, mais s'est contenter de dire que l'islam est compatible avec la démocratie, c'est à dire très exactement le contraire de ce que pensent avec justesse et raisons 80% des françaises et des français

La Russie du néo-stalinien Poutine
Le Tribunal international du droit de la mer rendra sa décision le 22 novembre sur la demande présentée par les Pays-Bas de faire libérer l'équipage d'un navire de Greenpeace, actuellement détenu en Russie

Les 30 membres d'équipage dont 26 non-Russes ont été interpellés fin septembre et placés en détention en Russie, après avoir tenté d'accrocher une banderole dénonçant les risques d'une exploitation de l'Arctique

Extraits de presse : Selon Greenpeace
" Le navire se trouvait dans les eaux internationales lorsqu'il a été arraisonné ", a encore souligné M. Naidoo. Il affirme qu'une telle démarche ne peut être entreprise que dans les cas de " pêche illégale ", de " dommages causés à l'environnement " et dans "un ou deux autres cas "

Russes absents
Au cours de l'audience, les Pays-Bas ont fait valoir que la Russie avait " enfreint la liberté de navigation " du navire, soutenant qu'elle n'avait aucun droit d'intervenir "contre un navire sous pavillon d'un État tiers", selon les déclarations de la conseillère juridique du ministère néerlandais des Affaires étrangères, Liesbeth Lijnzaad.

La Russie, qui a choisi de ne pas prendre part à la procédure devant le tribunal, " a violé les droits de l'homme de cet équipage, notamment la liberté de circulation ", a-t-elle soutenu

Une punition*, une Pussy Riot transférée en Sibérie
Le nouveau camp de Nadejda Tolokonnikova se trouve dans la région de Krasnoïarsk ( Sibérie orientale ), dans la localité de Nijni Ingach, à 4400 km de Moscou - Fin des extraits de presse

* : Punie pour son intention de reprendre sa grève de la faim entamée en septembre dernier
Merci à Jeanne Moreau, en s'engageant pour la défense des Pussy Riot fait plus utile et surtout infiniment mieux que monter sur d'inutiles barricades :

Suites :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.