mercredi 20 novembre 2013

Religion - Éthique


Piqûre de rappel :
La laïcité c'est le Parlement : le Parlement débat et vote les lois sans faire référence à la religion

Pourquoi ce rappel ?
Partout dans le monde la notion d'État, mais aussi de société laïque fait débat ;
ici, je propose un petit lexique sous la forme d'un court dialogue entre Changelejeu ( recherche de l'éthique ) et Tenant dit le vieux ( soumis à la religion ) - l'objet est de définir la différence entre la religion et l'éthique :

Tenant ( le vieux ) :
Les religions contestent toujours le droit de divorcer

Changelejeu :
En France le divorce est autorisé - rien n'oblige un couple à divorcer

Tenant ( le vieux ) :
Les religions veulent défaire le mariage pour tous

Changelejeu :
Le mariage est autorisé pour tous au nom de l'égalité des droits puisque l'homosexualité est ni plus ni moins « normale » que l'hétérosexualité

Tenant ( le vieux ) :
Les religions sont contre toutes les méthodes de contraceptions

Changelejeu :
La contraception est autorisée puisqu'elle permet aux femmes une sexualité vécue sans anxiétés

Tenant ( le vieux ) :
Les religions sont contre l'IVG

Changelejeu :
Interrompre une grossesse relève d'un des droits de la femme de disposer de son corps, de palier à des accidents de la contraception - se pratique dans un bon nombre d'autres cas singuliers où procréer n'est pas désiré

Tenant ( le vieux ) :
Les religions sont contre l'autorité parentale partagée pour les couples non mariés

Changelejeu :
L'autorité parentale partagée entre l'homme et la femme a été retenue pour les couples non mariés puisque hommes et femmes peuvent choisir d'élever leurs enfants en dehors du mariage

Tenant ( le vieux ) :
L'excision des fillettes, est une coutume, celle de l'autre, le différend, la France, quand il arrive, doit accepter l'étranger avec ce qu'il est, comme il est

Changelejeu :
La mutilation des parties génitales des femmes n'est pas un droit, c'est une pratique nuisible à la santé de la femme : la France l'interdit ( les peines encourues, actuellement sont bien trop faibles )

Tenant ( le vieux ) :
Nous respectons une pratique plus de deux fois millénaires en Égypte ou dans de nombreux pays d'Afrique, nous voulons faire de la France une société multiculturelle, et institutionnaliser le différencialisme

Changelejeu :
En Égypte cette coutume n'est pas millénaires, toutes les études ont montré qu’aucun cas d’excision n’a été enregistré à l’époque des pharaons, donc mutiler les femmes relève, avant de s'étendre à d'autres pays d'Afrique, d'un objectif religieux arabo-musulman puisqu'il s'agit d'interdire toute jouissance sexuelle aux femmes

Tenant ( le vieux ) :
Peut-être, mais en Égypte les parents sont conscients qu’aucun homme n’accepterait d’épouser une fille non excisée. La raison est simple. Tout le monde se moquerait de lui

Changelejeu :
L'excision *1, contrôlée par le clan n'est donc pratiquée qu'au regard de l'intérêt des hommes ;
la France l'interdit au nom de l'égalité femme-homme et reconnaît à chaque femme le droit de choisir son mode vie

Tenant ( le vieux ) :
En France, ne pas respecter, interdire cette coutume, revient à refuser l'altérité, c'est du néo-colonialisme

Changelejeu :
Quel scoop !, du '' néo-colonialisme '', un '' isme '' bien commode, pourtant ce sont des femmes arabes ( entre-autres ) qui expriment le refus de cette pratique :
Citations
…/... « Je n’ai jamais pu avoir de rapports normaux avec mon mari. Je n’ai jamais eu envie de faire l’amour, et je ne ressens aucun plaisir à coucher avec lui », explique Oum Mina, excisée à deux reprises parce qu’il restait un petit bout à inciser
« Il y a des risques d’hémorragie pendant l’opération, des cystites à répétition plus tard, risque de déchirure lors de l’accouchement ou de douleur inévitable lors des rapports sexuels avec le mari sans compter les effets psychologiques, tels que les cauchemars et l’anxiété » cite Fakiha
/...
Les responsables de la campagne anti-excision se sont fait des frayeurs sous le président déchu, Mohamad Morsi, lorsqu’un député salafiste du parti Al-Nour, Nasser Chaker, a dit en mai 2012 que l’excision est « une pratique islamique ». Des rumeurs ont circulé dans toute l’Égypte, surtout dans les villages de Haute-Égypte, affirmant qu’un bus du Parti Liberté et justice allait se rendre dans les villages pour pratiquer des excisions « médicalisées » Fin des citations, Source : El-Ahram
*1 -Doc :

Suites :
Crab 20 Novembre 2013

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.