mercredi 4 décembre 2013

La République


L'incertitude est l'ennemi du droit[ « la République a aujourd’hui honte de ses valeurs » - Michel Onfray - ( incroyant, philosophe hédoniste ) ]Une partie notable de la gauche s’étant muée en « force contre-révolutionnaire soutenant les religions, pourvu qu’elles ne soient pas chrétiennes ». Cela au détriment de la laïcité, du féminisme et de la liberté d’expression 

Les cultures, sont-elles toutes respectables ?





«  Je n'ai pas refusé, parce que c'est la tradition », déclare ( en Inde ), une femme après avoir étouffé mortellement sa fille avec du sable, parce que sa belle-mère lui a demandé 
« J'ai contraint ma fille à se marier avec un homme de mon choix, parce que c'est la tradition »
 
Le mélange entre la politique et la religion, l'exploitation de la croyance des citoyens se fait aussi dans le plus grand mépris de la conscience des incroyants ou des agnostiques
Dans un pays musulman, « il est normal » d'emprisonner les incroyants, les homosexuels, de les pendre ou encore de lapider les femmes adultères *0 parce que c'est la tradition '' ( *0 : au nom de l'honneur de la famille ) ;
...et '' nos '' musulmans modérés, nés en France, ces '' grands invisibles '', ne descendent jamais en masse dans la rue pour protester contre ces atteintes aux '' droits de l'humain '' commis dans les pays dont ils sont originaires ou encore y entretiennent des liens familiaux ;
certains d'entre-eux, les plus nombreux femmes et hommes, au lieu de défendre les insoumises ou encore les laïcs votent pour des partis islamiques alors qu'ils vivent dans un pays laïque


La république assure la liberté de conscience, de croire ou de ne pas croire

Un détournement de l'argent public par Delanoë
À Paris, 25 millions de l’Institut des Cultures d’Islam, mosquée déguisée en établissement culturel pour contourner la loi de 1905, censé recevoir des croyants de toutes confessions, agnostiques et incroyants, un '' établissement culturel où l'alcool est interdit [ ??? ]

Jamel Oubachou, l'a rappelé d'emblée : " Ce projet culturel cohabite avec une présence cultuelle, puisque la Grande Mosquée de Paris est propriétaire du premier étage, consacré à la prière."

L'absence, dans certaines municipalités d'une éthique laïque *1
Des élus Verts de Villejuif se sont récemment alliés avec des intégristes pour demander que toute viande soit bannie des cantines scolaires si elle n’était hallal

Un fait qui va à l'encontre de la conscience des parents incroyants, d'autres confessions, une décision qui banalise l'inhumanité de l'abattage rituel, ce qui n'est pas le meilleur moyen de permettre aux enfants d'entretenir une relation de qualité avec les animaux

Une municipalité où le Maire obsédé par le pouvoir, il sacrifie tout et s'allie avec des intégristes c'est-à-dire les défenseurs de la gouvernance islamique et le voile qui symbolise la soumission de la femmes, selon Didier Idjadi 

Ce n'est pas sans rappeler, sur un plan national, le comportement clientéliste et anti-laïque d'une bonne partie de la gauche voit, ça et là, se produire des affaires similaires

Pour une nouvelle loi sur les signes religieux
En référence à la crèche Baby Loup les enfants n’ont pas à être confrontés à des manifestations ostentatoires d’appartenance religieuse ;
Imaginer des incroyants dans la crèche avec un maillot imprimé '' dieu, comme le père Noël, n'est qu'une fable '' ou encore '' dieu est une fable ''

Ce qui est d'autant plus navrant dans ce feuilleton judiciaire c'est que nul n'ignore que le voile n'est pas même un signe religieux mais le symbole d'une discrimination sexuelle, en outre une atteinte à l'égalité des femmes

Quoi qu'il en soit, il est temps de combler les vides juridiques qui subsistent à propos des signes religieux. il en va de la laïcité, garante de l'intégration républicaine

Est-ce que la gauche ( actuellement au pouvoir ), va se décider à lever ce voile brouilleur de nos principes et de notre héritage pour compléter une loi de 2004 presque illisible, voir incompréhensible et peu crédible pour ( enfin ) réaffirmer la laïcité ou en un mot '' l'égalité '', en interdisant tout les signes ostensibles religieux en présence des enfants dans tous les lieux que l'État plus ou moins subventionne, et d'autoriser les entreprises l'interdire dans leur règlement interne ?

La question est posée au gouvernement, mais aussi à tous ceux qui ont la possibilité de changer les politiques publiques dans notre pays : faut-il respecter toutes les cultures, sinon de faire respecter avec la plus grande fermeté les droits de l'humain ? Crab - 4 Décembre 2013

*1 : La loi 1905 dit :
« Article 1 La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public. »
« Article 2 La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l'Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes. »
Donc la république assure la liberté de conscience, de croire ou de ne pas croire


Suite :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/11/baby-loup-2013.html

http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=signes+ostensibles+religieux



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.