lundi 16 décembre 2013

Lettre à Sisyphe


Suite à votre article daté du 15 septembre 2013 Titré : Désaccord sur le virage de la Fédération des femmes du Québec : Publié sur le site de Sisyphe - http://sisyphe.org/spip.php?article4634

Je ne saisis pas l'intérêt toutes ces querelles de chapelle ;
Nulle personne, à notre époque, ne peut ignorer que la croyance dans une divinité et les idéologies religieuses ce n'est pas une seule et même chose

Pour les femmes
Ce que je sais, ont été obtenus contre les religions pour les femmes, le droit :
d'ouvrir un compte en banque et de créer une entreprise sans demander l'autorisation de leurs pères ni de leurs mari
La contraception, la pilule du lendemain, la possibilité d'interrompre une grossesse
Pour les femmes et les hommes :
Le droit de divorcer, le droit de vivre en couple non mariés ou mariés ( ou autrement qu'en couple ), l'égalité parentale pour les couples mariés ou non mariés, plus près de nous le mariage pour tous ( égalité des droits )

En France
Entre-autres, contre la moraline religieuse dont les représentants polluent le Conseil d'éthique, est à l'ordre du jour : obtenir la pratique autorisée du suicide assisté quand une personne encore en bonne santé décide de mettre fin à ses jours
Hier, j'ai entendu sur une chaîne de télévision Harlem Désir ( Président du parti socialiste ) dire qu'il était contre le droit de choisir de mettre fin à ses jours
Pour lui, à l'image d'un grande partie des socialistes, contre-l'émancipation des citoyennes et des citoyens ne craignent plus l'amalgame - son credo : racisme - islamophobie - discriminations - immigration
Comment faut-il expliquer à ces socialistes là, mais aussi à une partie des droites que les françaises et les français, sans être membres ni sympathisants du FN, veulent une pause, ramener l'immigration à presque zéro, aussi longtemps que notre pays n'aura pas réduit le nombre des chômeurs à moins de 400.000 personnes ni obtenus que les plus de dix millions de précaires soit tous salariés, très nettement, au-dessus du SMIC ?
Est-ce si difficile, pour nos gouvernants, de comprendre ce que veulent majoritairement les français !?
D'autre part ce personnage procède systématiquement d'un amalgame devenu, d'années en années, quasi insupportable  : discrimination associée à musulman '' victime de racisme ''
Cette religion est inacceptable et doit être critiquée car c'est un texte qui prône l'inégalité et le séparatisme dans tous les domaines de la vie en société et ce n'est pas à confondre avec des discriminations de toutes natures touchant toutes sortes de populations quand ce n'est pas en première ligne les femmes qui en font les frais dans une société qui ne s'est pas encore totalement débarrassée de toutes les idéologies ou '' cultures '' religieuses sacralisant les patriarcats
Je crains qu'Harlem Désir ne comprenne jamais à l'identité française : la liberté d'expression, la laïcité, les lois votées par le Parlement sans faire référence à la religion, les propositions d'un Comité d'éthique sans tenir compte du point de vue des religieux*1, le féminisme dont, sans concessions, toutes initiatives qui conduira à installer de façon incontournable l'égalité femme homme !
Quitte à me répéter, probablement pendant encore longtemps, l'égalité femme homme, sans relâcher, justifiera la déconstruction des idéologies religieuses, dont l'islamique, réduite au texte du coran, est, parmi tous les monothéismes, la plus exécrable de toutes
Crab 16 12 2013

*1 : Les religieux, en ne tenant pas compte notamment de toutes celles des personnes n'éprouvant nullement le besoin de se référer aux idéologies religieuses, ne sont rien de plus que d'exécrables totalitaires quand ils veulent imposer leur moraline à l'ensemble des citoyennes et citoyens

Suites :
ou bien sur la page :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.