vendredi 20 décembre 2013

Noël sans enfants


Chères lectrices, chères lecteurs, comme tous les ans, pour vous remercier de votre fidélité, j'ai le plaisir de vous offrir un conte de Noël que vous ne manquerez pas, je n'en doute pas un seul instant, de lire à vos enfants avant qu'ils ne s'endorment dans les bras de Morphée
Cependant j'attire l'attention des parents ou de toutes personnes sensibles et averties que '' Noël sans enfants '' est un conte qui s'adresse peut-être plus aux petites filles qu'aux petits garçons ;
il appartiendra à chacun ou chacune d'en juger le bien fondé

Devant de la presse spécialisée, une fois de plus, dans le '' Salon des Lumières '' de la Maison de l'Athéisme, la scène se passe et se joue entre :
Changelejeu
Inanna ( féministe historique )
Pudibonde ( féministe imprégnée des moralines de la chrétienté )
Clio ( l'Histoire )
Islam ( le vieux )
Tenant ( le vieux )

Noël sans enfants ( conte )

Changelejeu
Il était une fois des petits chaperons rouges devenues de grandes filles qui n'avaient plus peur du loup

Clio ( interrompe Changelejeu )
C'est vrai, qu'à notre époque, dans les pâturages, pour leurs brebis, il n'y plus guère que les bergères et les bergers pour craindre le loup

Changelejeu
Les temps changent

Pudibonde
Certes, mais un Noël sans enfants, ça n'existe pas !

Tenant
Noël n'est pas une fable, c'est le jour de la naissance du fils de dieu

Inanna
Connaissant bien Changelejeu je doute fort qu'il s'agisse dans cette histoire de l'étoile du berger

Pudibonde
Changelejeu, une personne qui se sent aussi proche de Élisabeth Badinter, en aucune façon '' on '' ne peut lui accorder le moindre crédit

Islam
S'il ne tenait qu'à moi, il se balancerait au bout d'une corde

Tenant
C'est vrai, que rien que pour lui, je me prends à rêver de remettre à l'ordre du jour les bûchers qui ont fait la gloire de l'église

Clio
Ces deux là, ne manquent jamais de s'inscrire dans le sens de l'histoire, quand à Pudibonde, sans faire le plus petit écart, elle ne manque jamais de suivre sa route

Changelejeu
Bon les filles, si vous le voulez bien je peux poursuivre [ ? ]

Inanna
'' On '' t'écoute !

Changelejeu
Noël, fait parti de ces hommes que les contrôles génétiques n'effraient pas le moins du monde

Pudibonde
Comment çà ?

Changelejeu
Tout simplement, parce que Noël est un castrat

Clio
C'est vrai, bien réel, les castrats ne peuvent pas avoir d'enfants, dommage qu'ils soient si peu nombreux

Pudibonde
Si peu nombreux, que voulez-vous dire ?

Inanna
Peux nombreux, je comprends d'autant mieux pourquoi ils sont si recherchés par les femmes

Changelejeu
C'est vrai que les femmes ne se contentent pas, comme Ève Ruggiéri seulement d'entendre les castrats si merveilleusement chanter les grandes heures de l'opéra

Inanna
Je crois savoir que les castrats n'ont pas même besoin d'apprendre l'espagnol, les cubaines en raffolent

Changelejeu
Mais aussi les tunisiennes

Islam
Toutes des putes

Tenant
Christine Boutin à raison de dire qu'avec de tels dégénérés, comme vous, que c'est la fin de la civilisation remplacée par le règne du vice et de la luxure

Clio
Ah, ces deux là, ils peuvent parfaitement se réclamer de la même égérie, ils ne changeront jamais !

Pudibonde
Je ne pense pas que votre castrat aime les femmes

Changelejeu
Je vous reprends, ce sont les femmes qui aiment les castrats, quelques-uns sont bisexuels et toutes et tous en redemandent, aimeraient qu'ils soient plus en nombre, ainsi en est-il des faits, je n'invente rien !

Pudibonde, Islam et Tenant, ensemble :
'' on '' ne veut plus vous entendre !

Cet échange, dès le lendemain, fut publié dans la presse peu spécialisée dans les enquêtes d'investigations, et pouvait-on lire, dans, '' Le Pèlerin Malgré Lui '', mais aussi dans [ '' Féministe Sans Frontières '' ( hebdomadaire lu à l'Ouest de l'atlantique, en Russie orthodoxe poutinienne, ainsi qu'au Sud et à l'Est de la méditerranée ] en gros titre : '' Ignoble, scandaleux, la famille pilier de la civilisation, la démographie si chère à notre seigneur, à nos partisanes de l'allaitement maternel sacrifiés sur l'autel d'un érotisme le plus débridé, une atteinte sans précédent à la dignité des femmes par des fabulistes ou sait-on seulement quels conteurs destructeurs ignorants qui se sont définitivement éloignés de dieu ! '' - Crab - 20 Décembre 2013

Suites : ÉROS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.