dimanche 26 janvier 2014

Le bricolage d'un islam respectable


Les vessies ne sont pas des lanternes
Dans l'émission '' on n'est pas couché '', du 25 01 2014, la présentation d'un livre qui prétend inscrire l'islam dans le paysage mental des français au même titre que les autres monothéistes, dans le but d'assurer que les terroristes ou extrémistes ne sont pas des musulmans
C'est prendre les françaises ou des français pour des imbéciles - tous les musulmans bien évidemment ne sont pas des poseurs de bombes ou ne participent pas à des djihads guerriers mais cela ne sert à rien de tenter de masquer que les terroristes ou les extrémistes sont très majoritairement des croyants musulmans, toutes les enquêtes ou témoignages confirment que ces individus font leurs prières régulièrement* (* récemment un otage français en a profité pour s'échapper)
Ils suffit de lire les sourates du coran ou de lire la sharia pour comprendre que ces textes sont pour le principal à la source de la volonté d'abaisser le statut de la femme, mais aussi à l'origine de l'incitation à la haine de toute personne non-musulmane
La pédagogie est un engagement républicain affirmé et ouvert, dans ce cas à quoi bon passer ou perdre son temps à extraire, les quelques rares sourates du coran « humainement acceptables* » pour fabriquer de toute pièce un islam respectable
* : sourates mêmes pas originales, sortes de réécritures ( souvent mal rédigées, d'une lecture indigeste ) correspondants à d'œuvres antérieures au 7e siècle de notre ère
Pour la plupart ces quelques sourates ont été inspirées par la lecture des philosophes hédonistes et libertaires de la Grèce antique ou par l'humanisme observé ( repéré dirais-je ) dans la Tragédie grecque

Pourquoi ravaler le coran ou quel peut être l'intérêt de fabriquer un islamisme détourné de son objectif majeur : l'abaissement du statut de la femme, la haine du juif et le rejet du non-musulman ?
Le but, selon l'auteure, est de militer pour que la religion musulmane soit acceptée comme n'importe laquelle des religions monothéistes, qu'elle s'inscrive dans notre paysage mental, ce qui est comble dans un pays où les incroyants, les agnostiques, les croyants sans confessions ( déistes ) sont majoritaires 
[ l'auteure, naïvement, allant jusqu'à déclarer que des athées se laissent convertir pour devenir djihadistes, sorte de déni de la réalité dans le mesure où pour se laisser convertir il faut croire ]
( sans compter les croyants qui estiment ne pas devoir pratiquer )

N'est-il pas plus parfaitement aisé, dans tous les cas, de se passer de toutes les religions ? - par exemple en se référant aux valeurs de notre république :

En France, la loi interdit

Le viol - commis par un individu ou en groupe

Le mariage forcé

Le mariage arrangé

L'excision des femmes

Les rapports sexuels entre mineurs et majeurs

L'inceste

La pédocriminalité

La polygamie institutionnalisée ( 0 )

La France n'interdit pas : quelques-unes, à titre d'exemple, des libertés individuelles

Pourquoi ne pas faire simple quand veut vraiment que l'humanisme prime sur l'obscurantisme ?

Nulle personne n'est obligée de se marier, mais toutes les citoyennes ou citoyens sont égaux en droits, en conséquences peuvent choisir de se marier quelques soient leurs orientations sexuelles

La sexualité est encouragée, dans notre pays relève de la vie privée, les jeunes ou les adultes ont la vie sexuelle qui leur convient en fonction de leur état d'esprit ou morale personnelle

Nulle personne n'est obligée d'avoir un ou des enfants (1)

La France n'interdit pas la polyandrie ou la polygynie ni la polygamie en dehors de toutes institutionnalisation

La prostitution n'est pas interdite (2)

La France autorise les différends modes de contraceptions, la pilule du lendemain, d'interrompre une grossesse sans porter de jugement sur les raisons personnelles évoquées par les femmes

Politique

Les laïcs recommandent de renoncer à faire la confusion entre luttes politiques et luttes religieuses dans la construction d'un parti pour prétendre servir tous les citoyens-es incroyants et croyants dans la plus parfaite neutralité laïque et veillent à renforcer toutes les mesures qui permettront l'égalité femmes-hommes dans tous les compartiments de notre société démocratique

( 0 ) Inspirée par le coran et la sharia la polygamie est institutionnalisée ou tolérée ( sauf en Tunisie ) dans d'autres pays musulmans pour asseoir la domination masculine et de fait sacraliser l'inégalité femmes-hommes

( s'y ajoute dans certaines régions du '' monde musulman '' tout ce qui est mis en œuvre officiellement ou officieusement pour empêcher la scolarisation des filles )

(1) J'ajoute que parrainer ou adopter un enfant, de mon point de vue c'est aussi bien que d'être un père ou une mère biologique
Être civilisé [ de mon point de vue ] c'est privilégier la filiation affective au même titre que celle émanant du biologique
(2) Ce qui est regrettable dans l'état actuel - les prostitués hommes ou femmes ne peuvent réunir, par eux-mêmes pour eux-mêmes, officiellement les conditions d'une bonne protection de leur activité - [ en cause l'activisme nuisible de puritains ou pseudo-féministes ], du coup les proxénètes ne sont pas près d'être efficacement combattus
Suites :

Il suffit de lire un peu de ce coran rédigé par des hommes bricoleurs d'un dieu fabriqué à leur image, pour comprendre que ce texte aggrave considérablement tout ce qui est négatif dans les autres monothéismes - par exemple :























Crab 26 01 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.