dimanche 24 août 2014

Regard sado-catholique sur la tauromachie


Robert Ménard
°
Les « traditions » et la morale
" On a démocratisé la messe. Elles étaient 5000 personnes. C'est un vrai succès, pas un succès catholique. On lui donnera beaucoup plus de faste l'année prochaine. Le catholicisme, la corrida, le monde de Afición, c'est la main dans la main." dixit Robert Ménard - dont [ sa ] devise, pourrait-être : la liberté du catholique commence là ou s'arrête la liberté du taureau
°
Parti pris de la banalité sur un double sujet, ni tendre ni triste, antipode de la volonté d'humaniser la société sortie d'un poème d'anciens grecs
À notre époque moderne, la « chaste oaristys » d'un Robert Ménard faite d'un parti pris banal ne peut guère toucher la société laïque peu friande de poèmes élégiaques de contrefaçons, et in fine de tonalités identifiées ni plus ni moins réactionnaires ou d'un âge révolu :
pour un élu de la république laïque, faire de la politique c'est contribuer, tout en s'appuyant sur la réflexion collective, à la recherche de l'éthique, suivie d'actes à seules fins de les inscrire dans la loi - dans la société comme les marqueurs du '' vivre ensemble ''
Hors ce n'est pas le rôle d'un politicien ou d'une politicienne de privilégier une manifestation religieuse ( ici une messe ), puisque l'un et l'autre sont au service des incroyants, des agnostiques, des déistes* ( * sans confessions ) ou des croyants
Le mandat d'un élu, c'est : gouverner au nom de tous les citoyens réunis par les mêmes droits et devoirs de nature juridique et morale fixées par les lois civiles* ( * : non théocratiques ), de la république
Sorti de ce domaine de responsabilité [ la politique ], «  notre poète », grand amateur devant l'éternel de situations banales, fait la preuve d'une effective incapacité à exercer son mandat dans le respect mutuel et le dialogue en privilégiant en tant qu'élu de la ville de Béziers deux catégories de citoyens : des catholiques associés à la corrida du '' monde de l'Afición '' – de bafouer par la même occasion la loi de 1905, en outre sans manquer de se ranger du côté de ceux qui tentent de faire passer, dans l’arène, pour un « art », la torture infligée à l'animal     - Crab - 24 Août 2014
Suites : La corrida
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/11/le-statut-juridique-des-animaux.html
ou sur :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/11/06/le-statut-juridique-des-animaux-5214804.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.