mercredi 10 septembre 2014

Islamistes et chrétiens orthodoxes

Athéisme par Charb - Charlie hebdo
°
Le déni des réalités dans notre société
Mal nommer un objet c'est contribuer aux malheur de ce monde ! - Albert Camus ( paru dans Poésie 44 - un essai daté de 1944 )
Mal nommer '' un objet '' est un objet philosophique, une approche marquante du déni des réalités, de ce qui tombe sous notre observation, de tout ce qui est appréhendable par le sujet, par chacun de nous
Une personne honorable se garde de se prononcer sur ce qu'elle ignore
Toute politique qui n'est pas en quête de vérité, ( je pense possible de le dire ), en déformant le réel ou en masquant les faits est immorale
Déformer ou masquer le réel c'est le propre des religions*1, mais dans ce cas il ne s'agit que de croyances relevant de l'intime ;
c'est un procédé indéfendable quand il s'agit de la politique parce la pensée ou l'action politique concerne tous les citoyens et citoyennes d'un pays
*1 : dernier exemple en date, dans notre pays, la violence morale qu'exerce sur tous ceux et celles qui pensent ou vivent autrement que selon les références religieuses - notamment la violence émanant des anti-mariage pour tous, chaussés dans les bottes des anti-IVG de toujours, portée aux pinacles des brutalités extrêmes par toutes les hiérarchies monothéistes judéo-chrétiennes et musulmane contre les libertés individuelles  ;
c'est le principe propre aux religions de se prononcer sur ce qu'elles ignorent pour affirmer et s'appuyer sur « l'existence » d'un monde imaginaire*a ( *a : arrière-monde ) à seule fin de distiller et d'imposer, ici et maintenant, une idéologie qui fait de l'homme le chef de la femme dans le moule de la famille nucléaire, une structuration antidémocratique de la société ou un mode de vie que ne peuvent partager unanimement les populations de notre pays - ( ni d'aucun autre pays )
Déformer la réalité c'est aussi le propre ou le passe-temps favori de certains parmi les journalistes dont ne se prive pas, béatement invité et sanctifié sur les plateaux de télévisions un Claude Askolovitch éditocrate bien en cour, qui probablement en est le plus brillant des porte-drapeaux en présentant un reportage mettant en scène trois français chrétiens orthodoxes partis se battre aux cotés des terroristes séparatistes russes d'Ukraine et comptant se rendre par la suite se rendre en Irak pour y défendre les chrétiens
Non seulement il est aisé de démontrer que Claude Askolovitch, dans sa défense banale des « musulmans ordinaires ou extraordinaires », n'a pas lu le raciste et anti-femmes coran incompatible avec le respect des êtres humains, ( j'ose penser qu'il ne l'a pas lu ), ce qui ne manque pas de discréditer sa tentative naïve de faire un parallèle entre djihadistes chrétiens orthodoxes et djihadistes musulmans – pourquoi, de sa part, cette volonté et ce refus d'observer les faits islamo-réalistes ? :
Tout simplement parce que ce qui différencie ces quelques rares individus et simples d'esprits djihadistes chrétiens orthodoxes de la pègre djihadiste musulmane c'est qu'eux ne parlent pas de revenir en France pour déclarer la guerre aux femmes, aux incroyants, aux agnostiques, aux homosexuels, ni d'interdire tout jugement individuel ni encore n'envisagent pas plus généralement de s'attaquer aux libertés individuelles - en quelques mots n'entendent pas rentrer pour organiser des attentats, instaurer la peur, la terreur dans l'objectif d' imposer leurs idéaux, et au nom de la religion, in fine détruire la démocratie
Libertés des peuples - autonomie des femmes
Que des parties de la population française se réfèrent au raciste et anti-femmes coran ne procède pas d'une vision stéréotypée du '' monde musulman ''*b ( *b : il est à noter que les français d'origines africaines ne sont pas tous adeptes de la religion musulmane ni tous des croyants ) ; des individus tentent de faire accroire cette idée, entre-autres parmi les plus médiatisés, Claude Askolovitch ou Aymeric Caron, hors il s'agit bien d'un fait de société, toujours d'actualité, qu'il faut le mesurer finement si l'on veut, dans notre pays, préserver la liberté, nos libertés de ces idéologies musulmanes qui entendent théocratiser la vie politique de notre pays en avançant, à titre d'exemple : selon Dalil Boubakeur ( CFCM ) que la religion musulmane ne peut être traitée par la république comme les autres religions et l'administration doit réaliser que l'islam n'est pas une religion comme une autre, à traiter sous l'angle de la loi de 1905. et, sans le moindre petit scrupule, d'ajouter que le ministre Valls n'a pas pris en compte la dimension sociétale de l'islam
Au quotidien, ne jamais s'étonner qu’un islamophile ou un propagandiste de l'islam mente par omission ou par action, dissimule ou falsifie car c’est une prescription coranique*c - c'est un point fondamental dans cette religion
( *c : sourates d'une rare violence, misogynes, athéophobes, homophobes, antichrétiennes ou anti-juives - si l’islam était pacifique, une religion de paix ou d'amour, il ne devrait pas y avoir un seul verset violent dans le Coran )
[ Apparté : les Femen injustement accusées de dégradations des cloches, exposées dans Notre Dame, ont été, ce matin, relaxées par le Tribunal, et trois gros-bras du service de sécurité condamnés pour violences à leurs égards : voilà la réponse attendue de la République à tous ceux qui ont hurlé au blasphème sans s'inquiéter de la propagande anti-IVG entretenue par les ennemis des femmes ou de la liberté : qu'il s'agisse des évêques, du Vatican ou encore d'« intellectuels » égarés dont certains parmi eux comptant parmi les plus inattendus ]  - Crab -10 Septembre 2014
°
Suites : Syrie - Irak
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/09/syrie-irak.html
ou sur :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/syrie-irak/




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.