lundi 27 octobre 2014

Seulement victimes, les femmes...


Il y a un peu plus d'un an Nadia Zouari déclarait « le Statut femme artiste est le pire des statuts dans la Tunisie actuelle » !
°
Tunisie : l'argent du Qatar ne suffit plus - défaite des islamistes,
Sur de nombreux sujets de société, chaque fois que j'ai dû prendre position, non sans plaisir, j'ai pu observer qu'il y avait ( bien modestement ) une similitude de pensée correspondant avec les positions publiques pris par madame Élisabeth Badinter contre l'opinion émanant de quelques-uns des mouvements féministes ayant pignon sur rue, voulant imposer dans tous les domaines des activités publiques ou de la société civile la parité dans l'objectif de changer la société ( il est évident qu'à qualification égale = salaires femmes-hommes égaux, ne relève pas de la parité mais du droit le plus élémentaire )
Hors dans l'actualité récente, la majorité des femmes tunisiennes montrent quelles sont capables par leur vote de porter au pouvoir des partis laïcs, de causer la défaite d'Ennahda ( législatives du 26 Octobre 2014 ), ce qui n'est pas rien, dans un pays où les religieux voudraient renvoyer les femmes à la maison
Disons clairement qu'il n'y a pas lieu de regretter la dictature mais encore moins la politico-théocratie qui lui avait succédée ( bonne nouvelle : Ennahda ne présentera pas de candidat à la présidentielle ) ;
les mouvements de femmes, dans cette période, cette fois, entraînent un réel changement de la société tunisienne ( ni la dictature - ni dieu ), un résultat rendu possible, dans la « cité des femmes tunisiennes », par la permanence, contre toutes les manipulations d'origines religieuses, de l'idée libératrice de la condition des femmes amorcée, en son temps, par Bourguiba ;
l'ex-Président avait eu l'heureuse idée de demander au femmes tunisiennes de se défaire, de jeter leurs voiles dans les poubelles de la phallocratie sacralisée par la religion, et ce qui est majeur ou fondamental leur avait ouvert les portes de toutes écoles ;
désormais, dans la société civile, puissamment éduquées, elles sont majoritaires dans tous les services ou institutions réclamant les plus hauts niveaux de qualifications, et cerise sur le gâteau entrent en politique sans voiles et sans regrets - - - Crab 27 Octobre 2014
Suite :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/artistes-en-tunisie/



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.