dimanche 16 novembre 2014

ROSETTA


Sortir du tunnel par la mutualisation des savoir-faire
en se passant de l'Europe politique
°
Que veut-on dire par sans l'Europe « on est rien » ?
Le Président F. Hollande pro-européen raconte le jour de la commémoration du 11 Novembre 2014 ( je résume ) : que la France n'a rien à craindre de l'Europe, qu'elle dispose de tous les atouts, qu'elle se doit d'être la première ;
ce qui suppose pour les autres nations européennes, gentiment, très gentiment qu'elles accepteront d'être les dernières ;
ici, je peux penser que seules les « honnêtes populations catholiques » des autres pays ne manqueront pas de laisser la première place à la France
D'autres illusionnistes, pensent pro-européens comme Hollande et Sarkozy, qui donc ?, mais '' nos '' « gentils économistes » [ voyons ! ] grands prophètes de l'eschatologie universelle de raconter en boucle dans tous les médias que quitter l'Europe et renoncer à l'Euro ferait doubler le chômage et la précarité dans notre pays
Tenter de faire croire à la fin du monde, aboyer sur tous les plateaux de télévisions que « sans l'Europe politique « on ne serait rien », alors que cette Europe politique ne parvient, depuis plus de trois décennies, pas même à enrayer un chômage et une précarité grandissante désormais massifs
La France Existe,
par la mutualisation des savoirs faire - , « on existe », Rosetta et Philae font la preuve que l'on peut se passer de l'Europe politique pour développer dans tous les plus grands domaines de la recherche ( y compris la santé ), de l'astrophysique, de l'aérospatiale, de l'innovation, de la conception et la réalisation de grandes infrastructures internationales ( par exemple de type Eurostar ) dans le cadre d'une coopération affinée avec les autres nations
L’ Europe politique, c'est aussi l'ouverture des frontières pour la plus grande déresponsabilisation des gouvernants de pays moins développés ravis de refiler la gestion sanitaire de leurs expatriés à des « pays plus développés », marqué ces derniers temps par un '' tourisme social '' en plein développement
Par l'ouverture des marchés publics, l' Europe actuelle défavorise inévitablement nos entreprises, banalise comme s'il allait de soi que cette concurrence déloyale ( coût de l'heure travaillée ) détruise « naturellement », et à grande vitesse les emplois dans notre pays, surtout sont plus particulièrement touchés les métiers du bâtiment, des travaux publics et de l'industrie, sans compter qu'il est ( entre-autres réformes ) d'une extrême urgence, pour s'atteler réellement à réduire le nombre de chômeurs et de précaires, dans notre pays, de prévoir une pause afin de mettre fin à l'immigration pendant ( au moins ) les vingt ou vingt cinq années à venir
Hors la classe politique au pouvoir ( droites et gauches ), refuse de respecter le refus de l'Europe politique exprimé, en son temps, par la majorité de nos ressortissants ;
pire, dans l'actualité, l'on entend l'ex président Sarkozy qui s'est montré incapable de gérer correctement le financement de sa dernière campagne faire part, ce qui est un comble, de sa volonté de s'occuper à nouveau des affaires de la France ;
ne trouve rien de mieux à faire, lors son dernier meeting à Nice, pour flatter sa clientèle homophobe ( dont entre-autres, les ultras de toutes les confessions religieuses ) de claironner qu'il rétablira l'inégalité des droits, là encore contre la volonté de la majorité des françaises et des français qui ont compris, depuis longtemps, que le mariage pour tous ou l'adoption d'enfants par des couples gay ou lesbien ne sont pas à l'ordre du jour, mais bien l'inobservance par des politiciens comme lui, de saisir les causes réelles susceptibles de changer la face du monde européen et son cruel lot d'injustices - - - Crab 16 Novembre 2014
Suites : INTÉGRATION
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/integration.html
ou sur :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/03/integration-5481901.html
°
Régions
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/06/03/14-nouvelles-regions-5383403.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.